4 raisons de devenir agile pour garder son boulot

Être agile pour garder son jobAujourd’hui il y a 4 bonnes raisons de devenir agile afin de conserver son boulot.

On ne fabrique plus de cassettes vidéo parce que cela ne se VEND PLUS !

On ne manufacture plus d’ombrelles parce que cela ne se PORTE PLUS !

Comment faut-il le dire ?

C’est marche ou crève de nos jours.

Sans doute avez-vous remarqué dans votre entreprise que l’humain disparaît. Out les patrons paternalistes !

Michelin, c’est fini ! Et dire que c’étaient nos plus belles années…

Ce qui compte à l’heure actuelle ce sont les coûts. Le contrôleur de gestion, le PMO est roi.

Et qui sont les plus forts sur les coûts ? Les chinois, les indiens, et tant d’autres…

 

Dans l’univers de la chaussette, du caleçon, du chandail, du chantier naval, de la sidérurgie, de l’informatique, le travail s’en va à Bangalore, Mumbai, Shanghai, …

Le votre, enfin, anciennement votre, peut-être.

Au Moyen âge les populations occidentales croyaient que des chrétiens partis s’installer et prospérer loin en Orient viendraient aider l’Occident dans leurs croisades. C’était l’Oncle d’Amérique version moyenâgeuse.

Ils ne sont jamais venus.

Nous sommes seuls !

Pourtant tout n’est pas perdu

Il existe pourtant de petits groupes humains, des HOMO AGILIS, qui résistent.

Des initiatives isolées existent, comme ce livre dont je vous parlais dans mon article « 52 moyens pour garder son job malgré les délocalisations ».

La solution se trouve dans la fable de Jean de la Fontaine (lire mon article « Comment sortir vainqueur de toutes les situations difficiles »).

Le roseau plie. Il s’adapte. Il gagne.

Il est agile.

Et l’agilité est la clé pour sortir des impasses.

L’agilité

L’agilité est une pratique qui nous vient du Japon et d’Amérique du nord. Je vous en parlerai bientôt en détail.

Mais avant d’aborder les techniques dans de prochains articles, vous devez savoir qu’il y a 4 raisons qui font que

vous devez devenir agile pour conserver votre travail.

Et ce, dès 2013.

Raison n°1

L’agilité permet de s’adapter à son marché

Fabriquer des pellicules argentiques n’a plus de sens. Kodak n’a pas su s’adapter au marché. Exit Kodak ! Clic clac !

C’est comme en bourse : il faut suivre la tendance ou essuyer des pertes.

Dans votre travail de tous les jours c’est suivre le vent. Apprendre les technologies du moment, surveiller les tendances.

Raison n°2

Être agile améliore le Time to Market

S’adapter au marché c’est bien. Encore faut-il arriver à temps. Être le premier sur la bonne affaire. Damer le pion de ses concurrents.

Apple a été le premier sur le marché de la tablette numérique. Microsoft a tardé. La firme de Redmond est passée à côté de quelques milliards dans ce segment.

Pour vous, au boulot, c’est saisir les opportunités quand elles surgissent.

Beaucoup de personnes se plaignent de ne pas avoir de chance.

Nul n’est plus chanceux que celui qui croit à sa chance (proverbe allemand).

Tous les jours des opportunités pointent le bout de leur nez. Il faut les saisir et ne pas les laisser filer.

Raison n°3

L’agilité permet d’accroître sa valeur ajoutée

Être agile c’est aussi se débarrasser de tout ce qui ne sert à rien.

Selon la loi des 80 / 20, 80% de ce que l’on fait dans sa journée professionnelle ne sert à rien ou apporte peu de valeur ajoutée.

Seulement 20% de notre activité apporte réellement de la valeur.

Devenir agile c’est améliorer ce ratio.

Si vous devenez plus efficace (sans travailler plus) votre manager voudra vous garder.

C’est une vérité !

Raison n°4

Devenir agile c’est s’améliorer continuellement

Avant on appelait cela « la formation professionnelle« .

Avec de la chance on recevait une formation chaque année ou une année sur deux.

La plupart du temps elle n’était pas adaptée.

Quand on est agile on n’a pas peur du changement car on apprend constamment et on s’améliore – on s’arme contre l’adversité.

Si vis pacem para belum (si tu veux la paix prépare la guerre)

La technique de l’amélioration continue est la suivante :

  • on avance
  • on regarde ce que l’on a fait (feed-back)
  • on corrige le tir

Que faire, alors ?

Je ne sais pas ce que VOUS allez faire, mais j’ai ma petite idée de ce que vous DEVRIEZ faire.

Laissez tomber vos vieilles croyances et devenez flexible et agile.

Je vais prochainement vous parler de ces techniques agiles qui peuvent vous aider :

  • dans votre vie de tous les jours
  • dans votre carrière professionnelle
  • dans votre business.

*** Cliquez ici pour vous inscrire à la liste de diffusion et être informé en temps et en heure des articles sur ces techniques ! ***

PS

Ces techniques sont utilisées par les meilleurs équipes professionnelles dans le monde entier. Et vous allez apprendre à les utiliser pour vous.

 

Image : Stuart Miles FreeDigitalPhotos.net

Comments ( 2 )

  1. Replywebmarketerzen
    Bonjour Michel, Notre Monde évolue très vite. Il y a 5 ans qui aurait imaginé que nous irions plus sur internet via des tablettes que via des ordinateurs "classiques". Sachant que le Monde bouge à une vitesse grand V, il y a deux attitudes : - s'adapter (être agile) - s'obstiner La 2ème solution amène droit dans le mur. Bonne soirée.
    • ReplyMichel de Changer Gagner
      C'est sûr ! Il ne faut pas faire son Polochon (http://www.changer-gagner.com/combattre-angoisse-et-anxiete-face-au-changement) et être flexible comme le roseau (http://www.changer-gagner.com/comment-sortir-vainqueur-de-toutes-les-situations-difficiles)

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge