Comment apprendre le bonheur facilement

Nous avons la chance de vivre dans des pays riches, pourtant nous se connaissons pas tous le bonheur et, a contrario, des habitants de pays pauvres, bien que démunis, connaissent le bonheur. C’est ce que l’on appelle le bonheur sans raison.

  • Moins de 30% des gens disent être profondément heureux.
  • 25% des américains et 27% des européens prétendent être déprimés.
  • Près de 40% des américains les plus riches (Forbes) sont moins heureux que l’américain moyen.

 

apprendre le bonheurLe bonheur

 

Faire taire les deux obstacles au bonheur

Les deux plus importants obstacles au bonheur sont la peur et l’anxiété, que notre corps a appris lors de l’évolution. À l’époque il s’agissait de nous sauvegarder face à un environnement hostile, mais quand elles sont présentes 24h/24 cela nuit à notre santé et à notre bonheur.

Retrouver le bonheur c’est donc arriver à débrancher la peur et l’anxiété.

 

Marci Shimoff, auteur de Le bonheur s’apprend : Sept étapes pour être vraiment heureux, a établi 7 étapes pour atteindre le bonheur sans raison.

 

 Cliquez sur l’image !

Modifiez votre marqueur du bonheur

Tout d’abord, un constat. L’auteur a constaté que le seuil de bonheur d’un individu (qu’elle appelle le marqueur de bonheur) est à peu près fixe. On peut le modifier si l’on fait de gros efforts, mais il tend, sinon, à rester stable avec quelques oscillations de part et d’autre.

Autre constatation : ce marqueur de bonheur est à 50% génétique. C’est une bonne nouvelle car cela veut dire que l’on peut influencer la partie acquise !

 

Mais il y a mieux !

 

Seulement 10% de ce marqueur est dû à des choses comme notre état de santé et les 40% autres ont pour cause :

  • nos pensées
  • nos actes.

 

John Dryden n’a-t-il pas dit : « nous façonnons d’abord nos habitudes, puis nos habitudes nous façonnent » ?

 

La première fausse croyance à abattre est donc qu’il est possible d’être plus heureux, facilement. Et pour être plus heureux il faut augmenter notre marqueur du bonheur.

 

Le continuum du bonheur

Le bonheur va du malheur, de la déprime au bonheur intérieur en passant par la dépendance à des choses malsaines (drogue, alcool, argent, pouvoir, …) ou saines (famille, amitié, indépendance financière, carrière, …).

 

le continuum du bonheurLe continuum du bonheur

 

Le bonheur sans raison c’est connaître un état de paix et de bien-être intérieur. C’est un état intérieur optimal.

 

Le bonheur sans raison c’est insuffler du bonheur dans tout ce que l’on fait plutôt que d’en extraire.

 

S’exercer à être heureux

Il est tout à fait possible de s’exercer à être heureux. Comme disait Henry David Thoreau, « les choses ne changent pas, c’est nous qui changeons« . Pour cela il faut utiliser la neuroplasticité du cerveau : si l’on change ses pensées, ses émotions et ses actions, on peut créer de nouvelles connexions dans le cerveau et ancrer ces états.

 

Le cerveau doit être remappé de tout ce qui est souffrance vers le plaisir. Deux mythes nous en empêchent :

  • le mythe du plus : avoir plus ne rend pas plus heureux
  • le mythe du « je serai heureux quand… » : on surestime constamment le bonheur que l’obtention de la chose désirée nous procurera ; le seul moment où l’on peut être heureux c’est maintenant.

 

L’auteur édicte 3 principes directeurs du bonheur :

  • ce qui favorise l’expansion (d’énergie) nous rend plus heureux : amour contre peur, gaieté contre tristesse, …
  • l’univers est là pour nous soutenir : croire en un univers amical et aidant.
  • ce que nous valorisons prend de la valeur : il faut se brancher sur la fréquence du bonheur et décider d’être heureux maintenant tout de suite.

 

La formule du bonheur serait de :

  • formuler l’intention
  • focaliser son attention sur le bonheur (on pratiquera de manière « associé« )
  • lâcher prise.

 

Les étapes du bonheur

Étape n°1 : la fondation – prenez possession de votre bonheur

Ralph Waldo Emerson a dit : « nous causons la plupart des ombres de cette vie parce que nous faisons nous-mêmes obstacle au soleil. »

 

Ce sont nos habitudes qui font obstacle à notre bonheur.

 

Nous devons donc faire attention à nos habitudes et adopter la bonne réaction aux événements : celle de toujours favoriser l’essor du bonheur.

En particulier, nous devons prendre conscience qu’il ne tient qu’à nous de changer nos habitudes et être heureux.

Pour cette première étape il faut déjà identifier et tenir à l’écart les 3 voleuses de bonheur :

  • l’apitoiement
  • le blâme
  • la honte

et d’adopter ces habitudes :

  • chercher la solution
  • tirer une leçon de la situation
  • faire la paix avec soi-même.

 

On retrouve donc la notion de flexibilité et feedback chère à la PNL.

 

Étape n°2 : le pilier de l’esprit – ne croyez pas à tout ce que vous pensez

 

Il faut accepter une vérité : nos pensées ne sont pas toujours vraies. Certains individus ont plutôt tendance à avoir des pensées négatives non justifiées. Les pensées peuvent avoir pour source des croyances limitantes.

 

Épictète, le philosophe grec, a dit : « nous ne sommes pas perturbés par les faits mais par notre perception de ceux-ci. » Toutes les souffrances naissent de la crédibilité que l’on attribue à nos pensées.

 

3 nouvelles habitudes sont à respecter et mettre en place :

  • remettre ses pensées en question
  • faire abstraction des pensées négatives et lâcher prise
  • tourner son esprit vers la joie (ne prenez en compte que le positif).

 

Marci introduit comme outil la méthode Sedona – L’art du lâcher-prise qui a pour principe :

  • les pensées et les sentiments sont des faits ; ils ne sont pas nous
  • on peut lâcher prise.

Cliquer pour plus de détails

 

Pour tourner son esprit vers la joie, on peut essayer d’adopter résolument l’optimisme et la pensée qui nous rend le plus heureux. On peut, par exemple, jouer au jeu des récompenses. Ce jeux consiste à, tout au long de la journée, attribuer des prix à ce qui nous entoure : la plus belle fleur, la plus belle voiture, le plat le plus appétissant.

 

 

Étape n°3 : le pilier du cœur – laissez-vous guider par l’amour

 

Le cœur émet un puissant champ d’énergie. Expérimentalement on peut constater que la variabilité du rythme cardiaque est faible chez les individus heureux. En clair, le bonheur est synonyme de cohérence cardiaque. On savait déjà qu’elle pouvait faire maigrir (voir Maigrir par la cohérence cardiaque) !

L’amour s’oppose à la peur, un des obstacles au bonheur.

 

L’auteur propose 3 habitudes de bonheur liées au cœur :

  • se concentrer sur la gratitude : remercier la vie, l’univers et les autres
  • savoir pardonner
  • faire preuve d’une gentillesse affectueuse :  » ceux qui mettent le soleil dans la vie des autres ne peuvent le garder éloigné d’eux-mêmes », James Matthew Barrie.

 

 

Étape n°4 : le pilier du corps – rendez vos cellules heureuses

 

Le stress induit des toxines dans le corps. Voici 3 habitudes à instaurer côté corps pour atteindre le bonheur :

  • nourrir son corps : proscrire le sucre, les céréales, le lait, les produits industriels, le café (voir aussi 4HB)
  • donner de l’énergie à son corps : pratiquer Yoga, méditation, Reiki, Qi Gong
  • se mettre à l’unisson de la sagesse du corps : écouter son corps (l’auto-hypnose peut cous y aider).

 

Étape n°5 : le pilier de l’âme – ne faites qu’un avec l’Esprit

 

L’auteur dit une chose très vraie : « nous nous tournons vers ce qui nous divertit au lieu de chercher la satisfaction profonde […] Ce tourbillon d’activités malsaines nous coupe du silence intérieur qui donne un sens et une profondeur à la vie. »

 

Les 3 habitudes pour l’âme :

  • établir le lien avec le Pouvoir supérieur : on atteint le niveau spiritualité / but de Dilts ; méditation et balade en nature peuvent aider
  • écouter sa voix intérieure : là encore, le meilleur moyen me semble l’auto-hypnose.
  • faire confiance à la vie.

On lira aussi avantageusement la Prophétie des Andes.

 

 

Étape n°6 : le toit – vivez en vous inspirant d’un but

 

Le fait d’avoir un but provoque l’expansion (voir S’exercer à être heureux, plus haut). Cela peut être sa carrière ou tout autre chose. À défaut, même si vous n’aimez pas votre boulot, faite comme si.

Les 3 habitudes pour s’inspirer d’un but :

  • trouver sa passion
  • suivre l’inspiration du moment
  • apporter sa contribution à quelques chose de plus grand que soi.

 

Pour atteindre ses objectifs on pourra consulter cet article ou celui-ci ou encore « la formule du succès« .

 

 

Étape n°7 : le jardin – cultivez les relations enrichissantes

 

Rendre les autres heureux rend heureux. Apologie de l’altruisme et de l’amitié. Se trouver un mentor ou tout simplement des gens agréables à côtoyer est un plus. Il faut absolument éviter les personnes négatives et, au contraire, s’entourer de personnes positives qui vont vous aider.

 

Les 3 habitudes :

  • prendre soin de ses relations
  • s’entourer de soutien
  • considérer le monde comme sa famille.

 

Bien sûr, pour prendre soin de ses relations, il faut savoir communiquer efficacement, car toute communication est à double sens. La PNL peut être d’un grand secours.

 

Mon avis sur ce livre

Ce que j’ai aimé

  • Beaucoup de témoignages / histoires inspirantes (normal, Carol Kline, un co-auteur de Bouillon de poulet pour l’âme, a collaboré à l’écriture de cet ouvrage).
  • beaucoup d’astuces

 

Ce que je n’ai pas aimé

  • C’est parfois un peu culcul la praline, notamment concernant l’amour.
  • Pas d’outil concret pour résoudre ses problèmes. On reste toujours dans « l’intention ».
  • on s’y perd un peu et on a l’impression de se répéter.
  • cela ne s’entend que si les conditions de survie sont réunies, même si le bonheur doit venir « de l’intérieur ».

 

Conclusion

Cet ouvrage est un des plus complet sur le bonheur, et, même s’il est un peu touffu, on y piochera énormément d’astuces.

Je crois qu’on peut en résumer l’idée maîtresse en :

 

cessez d’attendre le bonheur, décrétez-le dès maintenant !

 

 Cliquez sur l’image !

Image : photostock FreeDigitalPhotos.net

Comments ( 2 )

  1. Replyjean christophe
    Finalement, tout ces méthodes pour être heureux, j'en applique pas mal sans le savoir! Mais y 'en une qu'il est toujours bon de rappeler, c'est que le bonheur, c'est maintenant. ! Hier soir, début de week end, tout le monde un peu fatigué par la canicule. Pourtant, on a décidé de faire un truc cool, simple mais mémorable. Avec nos 5 enfants, et le chien on est parti à pied profitant de la fraicheur pour se promener à la tombée de la nuit. A l'heure où les gens regardent la TV, on a marché plusieurs heures au travers la campagne. Un a fabriqué une torche, tiré quelques fusées, Clémentine a puisé dans son répertoire d'histoires qui font peur, Berf un moment simple, mais mémorable. jean christophe Article récent : Reveillez l’investisseur qui dort en vous !My Profile
    • ReplyMichel de Changer Gagner
      La balade à la fraîche et à la brune c'est génial. Bon, les fusées j'aime moins (je suis originaire du sud de la France et ce genre de choses font du mal à la forêt). C'est une des leçons du livre : voir et mettre du bonheur en toutes choses. Et tu as aussi appliqué un principe PNL : ce qui ne marche pas il faut le changer. SI regarder la télé ne marche pas, il ne faut plus la regarder et aller se balader. Souvent les gens se sentent enfermés dans un cercle vicieux parce qu'ils NE PENSENT PAS à essayer autre chose. C'est aussi simple que cela.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge