Diététique et nutrition : une affaire de points de vue

Franchement, on n’y comprends rien. En diététique et nutrition, les points de vue divergent. Pour certains les gras saturés sont nocifs, pour d’autres c’est le contraire. Les protéines sont bonnes pour certains. Mauvaises pour d’autres. Qui croire ? Que faire ? Éclaircissons un peu les choses. Il y a un truc important à comprendre.

 

nutrition dietetique points de vue

 

Un chaos indescriptible

Pendant que les maladies de civilisation s’installent et que les gens crèvent de cancers et de maladies cardiovasculaires, les experts se crêpent le chignon.

Les protéines sont soit bonnes soit mauvaises. Les jus de fruits sont bénéfiques ou un poison. Les gras saturés sont mauvais. Ou pas. Tandis que le lait

IMPOSSIBLE de trouver qui dit la vérité.

 

Il n’y a pas de vérité en matière de nutrition ?

J’avoue qu’ils m’ont fait tourner en bourrique. Un coup les protéines animales ne sont pas bonnes. Un coup c’est les plantes. Et puis on nous dit qu’il faut bouffer du gras. Celui qui est interdit !

On a vraiment l’impression qu’il règne UN GRAND N’IMPORTE QUOI dans le domaine de l’alimentation.

 

Les carottes et les œufs

Pendant longtemps les carottes ont été interdites aux diabétiques. Car trop sucrées !

Et puis, un jour, on s’est rendu compte qu’elles n’en contenaient pas tant que cela. Les diabétiques pouvaient à nouveau en manger.

Idem avec le jaune d’œuf. Je crois que ce n’est qu’en 2013 que le jaune a été disculpé. Avant, il fallait l’éviter.

On ne sait plus que penser, que manger.

 

Tout est affaire de points de vue

J’espère apporter un peu de lumière en écrivant cela. Les différents experts sont experts dans un domaine.

Par exemple sur les maladies cardiovasculaires. Sur le cancer. Sur la perte de poids. La musculation (là on ne parle plus de science…).

Difficile dans un sujet de recherche d’allier :

  • santé à long terme
  • force
  • perte de poids
  • pollution des aliments
  • endocrinologie

 

Une étude et l’expérience ne peut pas tout couvrir. Un régime pourra faire maigrir mais ne pas garantir la santé à long terme.

Un exemple sera plus parlant.

 

L’exemple de la farine de blé

La farine de blé peut être soit raffinée, soit complète.

Les deux formes sont mauvaises pour la santé. Pourtant vous trouverez des « spécialistes » qui diront que telle forme est OK. D’autres pour dire le contraire.

La farine raffinée

Par exemple, dans The Obesity Code, la farine raffinée est mauvaise à cause des procédés de fabrication modernes.

Les particules sont beaucoup plus fines que dans les temps anciens. Le sucre pénètre donc plus rapidement dans le sang.

Or, ce qui est nocif c’est l’élévation du taux d’insuline dans le sang.

De ce point de vue, la farine raffinée est mauvaise.

 

La farine complète

De ce point de vue la farine complète est meilleure. Car le sucre entre moins vite dans le corps. Donc moins d’insuline. Moins de nocivité.

Pourtant, d’un point de vue différent, elle est plus nocive.

Dans The Plant Paradox,  Steven Gundry explique que les lectines contenues dans l’enveloppe des céréales créent de nombreuses maladies.
On connait tous une fameuse lectine. Le gluten.

La farine complète en contient beaucoup, des lectines. Et, toujours d’après lui, les hommes ont toujours cherché à raffiner les farines pour supprimer les lectines. En effet, elles se concentrent dans l’enveloppe de la graine. Les lectines seraient une arme de défense des plantes contre les agresseurs.

Alors, farine complète ou non ?

On ne sait pas dire.

Enfin, si ! Dans le cas des farines et des céréales c’est : aucune.

 

Adopter une méta position par rapport aux points de vue

Comment faire alors ?

Je pense qu’une bonne approche c’est d’adopter une position méta. C’est une notion très utilisée en PNL. Vous pouvez la voir à l’œuvre avec les SOM.

Pour moi cela consiste à prendre les différents points de vue et trouver :

  • les points communs
  • les différences.

Dans le cas de la nutrition on a, par exemple, des constantes. La plupart des aliments dits « healthy » contenant des hydrates de carbone semblent nocifs. C’est le cas des céréales et des légumineuses.

 

Photo : cowins

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge