Indépendance financière en 3 étapes

Sur Changer Gagner il y a Changer, mais aussi Gagner. Ce blog s’est attelé à la tâche ardue de réconcilier qualité de vie, développement personnel, spiritualité avec l’argent et l’indépendance financière. Non pas l’argent pour l’argent, mais juste de quoi gagner son indépendance financière.

 

Quelle est votre richesse ? Combien de temps pouvez-vous vivre sans travailler ? C’est cela l’indépendance financière.

 

indépendance financière facileAh ! L’indépendance financière !

 

Si vous voulez préparer votre retraite (vous savez, celle que vous n’aurez pas si vous avez moins de 40 ans)…

Si vous en avez marre du MBD (Métro Boulot Dodo)…

Si vous désirez de tout cœur foutre le camp de votre job…

Si vous en avez ras le bol de travailler pour quelqu’un d’autre…

Si vous voulez en boucher un coin à vos amis et voisins en disant « je me suis arrêter de travailler »…

Ou si vous voulez simplement gagner plus, travailler moins, payer vos études, un projet, partir en vacances toute l’année…

Alors, cet article va vous y aider.

 

Créez-vous un patrimoine et des revenus AUTOMATIQUES !

 

Il y a quelque temps je vous présentais les 3 piliers de l’indépendance financière :

  • l’immobilier
  • le business
  • la bourse

auxquels on pourra ajouter :

  • son travail
  • la négociation.

 

Inutile de penser que vous devez trouver une idée géniale pour créer votre société et gagner de l’argent.

Inutile aussi de croire que l’on doit s’investir à fond dans un domaine. Il est tout à fait possible de grappiller un peu partout dans ces axes ci-dessus :

les petits ruisseaux font de grands fleuves.

 

Voici donc votre feuille de route pour l’indépendance financière.

 

Étape n°1 : économiser

Pour tout voyage il faut commencer par faire un premier pas.

Il ne peut y avoir indépendance financière si vous n’avez pas mis un sou de côté. Commencez donc par économiser. Il y a plein de sites sur le Net qui parlent de moyens pour économiser. Voici 16 astuces pour mettre de l’argent de côté.

 

Étape n°2 : épargner

C’est bien joli d’économiser, mais il faut épargner. Économiser c’est ne pas dépenser. Épargner, c’est un peu plus subtile. C’est (c’est ma conception personnelle) mettre à l’abri de l’inflation.

Épargner c’est donc placer son argent sur des livrets où votre argent est liquide (vous pouvez le récupérer en cas de coup dur) et en sécurité.

Vous devez disposer de 2 à 6 mois de votre salaire sur de tels comptes afin de parer à toute éventualité.

Inutile, bien sûr, d’espérer constituer cette épargne de précaution si vous dépensez tout (voir l’étape « économiser »).

Mais laisser dormir cet argent sur un livret bancaire est un peu dommage… Voyons la suite.

 

Étape n°3 : investir

Gagner plus nécessite soit du travail, soit de prendre des risques. Votre livret bancaire ne vous fera pas prendre de risque (quoi que, si la banque fait faillite ou si l’état ponctionne votre livret…).

 

Investir c’est apporter de l’argent (ou un savoir-faire, ou du temps, ou du travail) dans une activité qui va rapporter plus que le taux sans risque (celui du livret A).

 

Pour bien investir il faut mesurer la rentabilité d’un projet d’investissement.

Entre 2 projets il faut choisir celui qui rapporte le plus en un minimum de temps.

 

Ensuite, c’est la magie des intérêts composés qui opère…

Investir, oui, mais dans quoi ?

 

Support d’investissement n°1 : l’immobilier

L’immobilier est la façon d’investir la plus utilisée. On peut investir dans les parkings, dans la location saisonnière, dans les meublés, ou même dans la pierre papier.

Un parking peut facilement être divisé en plusieurs lots pour deux roues et rapporter jusqu’à 40% de rendement.

 

Support pour investir n°2 : le business

Non, je ne vais pas vous dire de racheter des sociétés, comme le fait Warren Buffett…

Mais peut-être pouvez-vous lancer votre propre activité.

Là non plus, inutile d’investir 200 000 euros dans un fonds de commerce ou un camion pizza.

Il y a beaucoup plus simple.

 

Internet a rendu la création d’activité bien plus facile. Plus besoin de stock. L’infoprenariat est un business qui supporte peu de charges et vous crée une source de revenus à vie (ou presque).

Les outils sont nombreux pour automatiser vos ventes sur le Net.

 

Support pour investir n°3 : la bourse

Enfin, grâce au Net tout particulier peut se prendre pour un trader. Grâce aux brokers en ligne tout le monde peut gagner de l’argent en bourse.

Que ce soit de façon pépère, en investissant à long terme pour sa retraite, ou en faisant du trading votre activité principale.

 

Conclusion temporaire

Pour assurer votre indépendance financière vous avez donc le choix entre plusieurs options (qui peuvent être toutes prises en même temps, bien sûr) :

  • l’immobilier
  • la création d’une activité
  • la bourse.

La première demande un ticket d’entrée élevé et comporte certains risques dans un pays aussi réglementé que la France.

La seconde demande beaucoup de travail.

Il reste la troisième voie. Certains disent que la bourse est risquée. Pas quand on a les bons outils et les bonnes connaissances.

 

Et vous, quel est votre type d’investissement préféré ?

 

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge