Investissement immobilier : votre cabane au Canada

investissement immobilier au canada

Les parisiens le savent bien, l’immobilier d’investissement est de plus en plus cher. Un 15 m2 à 150 000 euros cela fait un peu trop si l’on débute.

 

Désirant en acheter un, puis peut-être d’autres (je ne suis pas fan d’investissement immobilier, je préfère la bourse ou le business sur internet) je me suis tourné vers la province. Mais il y a d’autres solutions. Nous verrons cela plus loin.

Pour l’instant voyons ce que vous avez à gagner à investir ailleurs que dans Paris si vous êtes parisien.

Tout d’abord, les prix de l’immobilier sur la capitale sont très élevés.

Ok, vous allez me dire qu’on y trouvera toujours des locataires.

C’est vrai – enfin, si on n’en trouve pas là…

 

Mais supposons que vous ayez un mauvais locataire qui vous paie mal.

On a tous des amis d’amis qui sont dans ce genre de situation.

 

En achetant un bien immeuble moins cher en province, vous pouvez, pour la même somme au final, répartir votre risque sur plusieurs biens.

Cela s’appelle, ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

 

Autre avantage : si l’un des biens ne se loue pas correctement, vous pouvez toujours le revendre après quelques années (en général à la moitié de la durée du prêt) pour rembourser les autres emprunts.

 

En effet, à la moitié de la durée de l’échéancier, vous avez déjà remboursé une bonne partie du principal (la somme empruntée).

 

Il faut savoir que sur les premières mensualités vous ne payez presque que des intérêts. Forcément, ils sont calculés sur une somme à rembourser encore importante.

La part de remboursement est faible dans les premières mensualités du prêt immobilier.

Elle grossit au fur et à mesure. Vers la fin de l’échéancier vous ne faites pratiquement plus que du remboursement.

 

Donc à la moitié vous avez déjà remboursé suffisamment. En cas de vente vous pouvez dégager un bénéfice et l’utiliser pour rembourser un autre prêt.

Cela fait qu’il vous reste un bien sans plus rien à payer dessus.

 

Abordons maintenant ce dont je vous parlait au début, à savoir une alternative à l’investissement en province.

 

Investir sous d’autres cieux

Investir en province c’est bien beau, mais il reste les lois, réglementations, et autres taxes françaises.

Tout est fait en France pour décourager l’investisseur, et l’investisseur immobilier n’y échappe pas.

 

Investir à l’étranger peut donc se révéler être avantageux pour 4 raisons :

  • la fiscalité, les contraintes et réglementations y sont peut-être intéressantes,
  • vous pouvez profiter d’un effet devise,
  • vous diversifiez votre patrimoine,
  • les biens dans des pays ayant subi une crise sont à des prix plus raisonnables et ce même dans de grandes villes.

On peut citer, par exemple des pays comme l’Espagne, la Grèce, certains états des États Unis d’Amérique, le Canada.

 

Les pays européens sont hélas embourbés dans l’Europe et la situation va s’aggraver, mais l’Amérique (malgré la crise US de l’endettement de l’État) reste une région dynamique.

 

C’est pour cela que je vais plutôt vous parler du Canada. Pour l’instant, on ne parle pas trop de crise d’endettement pour cet état.

 

Je suis tombé sur un site intéressant d’achat de bien immobilier sans commission : Duproprio. Duproprio assiste les propriétaires et les acheteurs.

J’ai fait une rapide recherche sur ce site est je suis tombé sur des biens intéressants à moins de 75 000 dollars canadiens.

Grâce au taux de change, cela fait 54 000 euros.

 

À ce prix-là vous prenez pied sur le continent américain !

 

Le Canada accueillant beaucoup de français, vous pouvez même partir travailler là-bas, acheter une maison ou un appartement, puis de retour en France le louer…

 

Une option à étudier… Votre cabane au Canada.

 

Image : Salvatore Vuono FreeDigitalPhotos.net

Comment ( 1 )

  1. Replyrdv defiscalisation immobiliere
    Vraiment sympa ce site rendez vous defiscalisation, je trouve votre approche vraiment intéressante, Bravo pour la rédaction. je partage le lien de suite Pauline rdv defiscalisation immobiliere Article récent : rdv defiscalisation immobiliereMy Profile

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge