Liste aliments anti cancer du protocole de prévention du Dr André Gernez

Il a découvert une liste des aliments anti cancer et une procédure préventive du cancer. Pourtant les autorités n’en parlent pas. Le plus drôle c’est que c’est exactement ce que je vous disais de faire…

Qui est ce personnage ?

Comment sa découverte peut sauver des milliers de vies ?

Dès que j’ai eu connaissance de ce protocole préventif du cancer je n’ai pas pu attendre d’en faire un article.

aliments anti cancer

Avertissement

Dans cet article j’expose ce qui est dit sur internet des découvertes de ce professeur. Ne perdez pas de vue que des tas d’escrocs sont sur internet. Qu’ils soient conscients qu’ils disent n’importe quoi. Ou pas.

Une bêtise dite de bonne foi ou pas cela reste une bêtise.

Gardez votre esprit critique. On peut penser en dehors de la boîte, mais il faut garder la tête sur les épaules.

La démarche scientifique c’est : envisager une loi, tester, corriger. Ne persévérez pas dans une mauvaise voie. Et gardez un suivi médical.

 

Se préparer

Comme tout le monde je suis menacé. Alors, avant qu’il ne soit trop tard, je cherche. Je cherche des solutions.

Et voici, en partie, ce qu’ j’ai trouvé.

Si vous êtes à la recherche d’un dossier plus complet, faites-le moi savoir.

 

Le Dr André Gernez

Le Docteur André Gernez  était le père de la théorie des cellules souche.

Je vous invite à lire sa biographie ici.

Vous y apprendrez :

  • un moyen simple de rendre vos enfants INSENSIBLES aux allergies et à l’asthme
  • des vérités sur la sclérose en plaque et diverses maladies dégénératives
  • comment combattre efficacement les maladies de Parkinson et d’Alzheimer
  • et comment les autorités de la santé ont tout fait pour le faire taire.

 

Causes et vie du cancer

Un cancer peut avoir plusieurs causes.

Parmi les facteurs déclenchant on a :

  • la pollution
  • la dégénérescence des cellules avec l’âge
  • l’alcalose du milieu
  • une carence en magnésium
  • les émotions (voir les 5 lois biologique de Hamer) (la déprime, le stress entraînent une alcalose)
  • les croyances.

 

Les phases du cancer

D’après Gernez nous développons tout le temps des cellules cancéreuses. C’est leur nombre qui change la donne.

En dessous de 1000 cellules tout est réversible. Les cellules, à ce stade, sont instables et naturellement (NATURELLEMENT comme dirait le PDG de Rozana).

courbe de collins apagLa courbe de Collins (http://www.apag-asso.org/)

À partir d’un million de cellules on atteint la limite d’irréversibilité. Tout simplement parce que les cellules saines ne sont plus en contact avec assez de cellules malsaines. La compétition entre les deux types n’a plus lieu.

Quand il y a un milliard de ces cellules, le cancer est détectable.

À 1000 milliards c’est la mort.
Remarque : d’après ce que j’ai lu par ailleurs, ce ne serait pas si irréversible que cela. Les croyances entrant en jeu, je pense et espère que l’on peut tenter de revenir en arrière même quand le seuil de 1000 cellule est dépassé.

 

Des cellules souches

Les jeunes individus ont de nombreuses cellules souches, saines et normales. Mais celles-ci épuisent peu à peu leur potentiel de division. Il est limité à 70 divisions pour toute la vie.

Et il faut 50 divisions pour donner un bébé. Cela signifie qu’il en reste 20 pour vivre ! Gulp !

Cela correspond à une masse d’un milligramme. Ou un millimètre cube.

 

Le rôle de l’hormone de croissance

Il est maintenant prouvé que l’hormone de croissance favorise l’évolution des cancers. Des individus dont l’hypophyse n’en produit plus n’ont pas de cancer ou de diabète.

 

Plus t’es grand plus t’as de risques de mourir !

D’après Gernez plus on est grand plus on a de chances de faire un cancer !

Et là, cela a fait tilt dans ma tête. Pourquoi les enfants sont de plus en plus grands ? À cause des hormones présentes dans la nourriture. Notamment le lait, notre ami pour la vie !

Encore un plan pour décimer la population mondiale !

Cela expliquerait aussi la meilleure longévité des femmes. D’habitude plus petites que les hommes.

 

Agir quand il est encore temps

D’après Gernez on dispose donc de 8 à 15 ans selon les types de cancer pour agir.

Mieux vaut donc agir dès le début. Et avant le point de non retour. C’est le but du protocole de prévention.

Mais encore une fois, nous ne parlerons pas vraiment dans cet article de guérison.
Nous nous focaliserons sur la prévention.

Cependant rien n’empêche d’utiliser ces techniques pour la guérison du cancer.

 

Le protocole préventif de Gernez

Mais surtout, ce qui nous intéresse ici c’est le protocole de prévention contre le cancer du docteur André Gernez.

Il s’agit d’une procédure à suivre, assez simple bien que contraignante pour certains.

 

Son but ?

Le protocole doit permettre régulièrement de faire le ménage. Nettoyer toutes les cellules anormales. Dans un stade où elles sont encore fragiles.

 

Quand ? Durée ?

Cette procédure est à suivre une fois par an au printemps de préférence (mars). Et cela dure 40 jours environ.

Elle devrait être suivie à partir de 35 ans.

 

Comment ?

Le protocole se divise en 2 phases. Nous allons les décrire.

 

Phase 1 du protocole de prévention du cancer

La première phase consiste à suivre un régime particulier. Elle dure 30 jours.

Réduction alimentaire et de l’apport calorique

Premièrement l’apport calorique doit être réduit. De 30% pendant la cure.

Cela réduit le métabolisme. Dans ces conditions de métabolisme réduit les cellules cancéreuses en petit nombre sont plus fragiles que les cellules normales.

Cette diète devrait entrainer une perte de 3% du poids du corps.

 

Réduction de l’apport en sucres

Ensuite il faut limiter l’apport de sucres rapides et lents. Cela englobe céréales, farines, pain, sucres raffinés, fruits, … Tout !

Les cellules cancéreuses ADORENT le sucre. Ne leur en donnez pas !

 

Favoriser l’acidose métabolique

L’acidose tue les cellules anormales. L’alcalose favorise les cellules cancéreuses.

Les tissus les plus acides dans le corps sont les muscles. Et ils ne développent pas de cancers.

Les épisodes de fièvre entrainent une acidose. Ce qui élimine les cellules déréglées à leurs débuts. Il paraît donc inquiétant de vouloir à tout prix éviter la fièvre avec des médicaments.  C’est pourtant une habitude que nous prenons de plus en plus.

Inversement, une acidose prolonge n’est pas bonne non plus !

 

Éviter les carences

Des liens ont été établis entre des carences en fer, magnésium, cuivre, vitamines D et B et certains cancers.

Mais le plus important est quand même le magnésium. À tel point qu’il faudrait en faire une cure de 20 jours par mois.

 

S’oxygéner

L’apport d’oxygène est aussi important. Par le sport et l’arrêt du tabac.

 

Phase 2 : la chasse aux sorcières

La seconde phase du protocole consiste à éliminer les dernières traces de cellules cancéreuses.

Et cela se fait en prenant des anticancéreux à faible dose : Colchicine, cortisone, anti mitotiques…

Bon, je n’approuve pas. Et je ne le conseille pas non plus.

D’une part ils sont pas si faciles que cela à se procurer (nécessitent une ordonnance). D’autre part ce sont des produits chimiques !

 

La liste des aliments anti cancer d’André Gernez

Aliments anti cancer de premier choix

  • Choux
  • Chou-fleur
  • Chour-rouge
  • Brocoli (le soufre contenu est un fort anti cancéreux)
  • Ail
  • Persil
  • Vinaigre
  • Curcuma

 

Aliments anti cancer OK

  • Poissons maigres
  • Viandes maigres grillées
  • Légumes rouges
  • Légumes cuits
  • Salades vertes
  • Crudités
  • Fromage blanc maigre
  • Yaourt nature (au lait de brebis c’est encore mieux)

 

Aliments à limiter

  • Pain (plutôt complet que pas)
  • Céréales (plutôt complètes que pas)
  • Riz (plutôt complet que pas)
  • Pâtes
  • Soupes de légumes peu salées
  • Lentilles
  • Pois,
  • Oignons
  • Artichauts
  • Pommes de terre
  • Champignons
  • Fromages maigres non salés
  • Compotes non sucrées
  • Lait écrémé.

 

Aliments non autorisés

  • Aliments fumés
  • Charcuterie
  • Sauces
  • Mayonnaise
  • Ketchup
  • Vinaigrette
  • Frites
  • Chips
  • Aliments salés
  • Aliments sucrés
  • Pâtisseries
  • Viennoiseries
  • Glaces
  • Confitures
  • Sodas
  • Limonades
  • Chocolat
  • Conserves (sauf surgelés)

 

Boissons

  • Eau de source riche en silicium et sélénium (eau de ChâtelGuyon, de la Roche Posay)
  • Vin rouge
  • Chicorée
  • Thé vert (réduire le café)
  • Infusions non sucrées

 

Pour la préparation des plats…

  • Limiter le sel
  • Limiter le sucre
  • Huile d’olive vierge première pression à froid ou de germe de blé
  • Limiter les matières grasses en préférant le beurre frais et les margarines non hydrogénées
  • Limiter le poivre (contradictoire avec Servan Schreber – le remplacer par ail, oignon, persil, vinaigres non colorés, thym, sauge, menthe)
  • Pas de barbecue
  • Pas de surchauffe (par exemple avec la cocotte minute)
  • Pas de colorants
  • Utiliser des aliments bios
  • Pas d’emballages plastique ou aluminium

 

Divers

  • Les repas doivent être pris tranquillement, en 30 minutes au moins
  • En cas de faim manger un fruit, si possible acide (orange) mais pas le matin comme premier aliment
  • Arrêter le tabac si cela n’entraine pas de prise de poids (ou alors mâcher de la gomme nicotinée)

 

Compléments

  • Magnésium
  • autres vitamines, dont la vitamine C bien sûr, mais aussi E, D, A
  • l’aspirine
  • autres oligo-éléments : sélénium, chrome, cobalt, soufre, silicium
  • bio flavonoïdes (dans certains fruits, légumes et herbes aromatiques)

 

Choses à éviter pendant la cure

On évitera au cours du protocole :

  • de donner son sang (favorise la division des cellules)
  • les traitements à la cortisone
  • le tabac (réduit l’apport d’oxygène)
  • les colorants, arômes de synthèse, les conservateurs
  • l’alcool (il s’oppose à la fixation du magnésium)

 

En conclusion sur les aliments anti cancer

Le sucre, notre ennemi

Comme je l’avais déjà rappelé maintes fois, le sucre est un très mauvais aliment. Ce n’est même pas un aliment, c’est un poison.

Et que ce soit le sucre rapide ou le sucre lent. Ce qui est surprenant pour la plupart des gens. Car c’est exactement le contraire que l’on nous dit.

Notre alimentation est en moyenne composée de :

  • moitié de glucides
  • 35% de graisses
  • 15% de protéines.

C’est la raison pour laquelle les gens grossissent et sont malades.

 

Trop de calories = pas bon

Autre chose. Un régime apportant trop de calories est nocif. Encore une fois une preuve s’il en faut.

La prise d’une trop grosse part de protéines pour augmenter le métabolisme n’est pas bon non plus. Car justement le métabolisme, donc les divisions cellulaires, est trop élevé.

Le gras dans le corps ce n’est pas l’idéal, alors que le muscle est plus sain.

 

Moins de viande

Mais il on nous rappelle encore une fois que la viande ne fait pas partie des aliments anti cancer. Surtout le barbecue !

Dommage car les protéines permettent de conserver la masse musculaire voire la développer. Ce qui favorise la perte de poids de gras.

Mais le protocole de prévention du cancer n’est à effectuer qu’une fois dans l’année.

 

Les suppléments

Éviter les carences est aussi important. Surtout en magnésium. La vitamine D aussi. Or les besoins en vitamines et oligo éléments sont sous-estimés. Normal ! Les profiteurs n’ont aucun intérêt que les gens soient en bonne santé.

 

Ma position

Les conseil de ce docteur concernant l’alimentation et les aliments anti cancer me semblent être de bon aloi.

Pour ce qui est des médicaments conseillés, je n’approuve pas.

Je vous conseille de relire l’avertissement du début.

 

En définitive, j’espère vous avoir un peu plus informé sur les aliments anti cancer.  Et sur des pistes éventuelles à essayer si vous stagnez.

N’hésitez pas à témoigner sur votre propre cas.

 

Pour approfondir le sujet :

 

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge