Les 11 présupposés de la PNL

PNL : la carte n'est pas le territoire

Les 10 présupposés de la PNL (Programmation NeuroLinguistique) sont les hypothèses de base de cette discipline créée par Grinder et Bandler.

Cet article fait suite à celui d’introduction dans le cours en ligne sur la PNL.

Je vais parler des hypothèses de base de la PNL, que l’on appelle encore présupposés. Ce sont en fait des sortes de postulats qui fondent cette discipline.

Alors attaquons directement…

1 La carte n’est pas le territoire

Cette notion, due à Korzybski, correspond au fait que nous percevons le monde (le territoire) à travers nos sens (vue, toucher, ouïe, odorat, goût). Nous nous en faisons une représentation interne (la carte), mais cette représentation n’est pas exactement la réalité.
En fait, il existe autant de cartes que d’êtres humains. Chacun d’entre nous voit donc les choses différemment.
PNL la carte n'est pas le territoire
La carte n’est pas le territoire

2 Tout comportement est issu d’une intention positive

Les praticiens en PNL pensent que tout comportement est généré par une intention positive. Prenons un exemple pour être plus clair.

Si une mère se comporte de façon stricte avec ses gamins ce n’est pas forcément par méchanceté, mais pour lui donner la force de résister à la dureté de la vie (dureté de la vie qui est une croyance de la mère). Dans son esprit elle le fait pour le bien de l’enfant.

Autre exemple, extrême, celui d’un serial killer qui tuerait des femmes de petite vertu. Un spécialiste de la PNL pourrait découvrir que l’intention cachée derrière ces meurtres en série est de débarrasser le monde de ces femmes pécheresses.

Vous pouvez trouver cela dur et inutile. Un assassin doit être puni.

Cependant, en PNL, on va se servir de cette intention cachée pour provoquer un changement chez l’individu. On va trouver avec lui un moyen plus éthique d’atteindre l’objectif lié à l’intention.

 

PNL présupposés
Changer ses cartes du monde pour se libérer

3 On ne peut pas ne pas communiquer

Même si l’on ne parle pas, on communique, que ce soit par son attitude, ses gestes ou même sa physiologie (rougissement, couleur de la peau, respiration, …).

Les praticiens en PNL sont passés maîtres dans l’art de détecter les infimes variations de physiologie. Leurs sens sont en éveil car ces changements représentent une grande partie de la communication (le verbe ne représentant que 7%).

 

4 Nous ne sommes pas nos comportements

Une mère fait une erreur en disant à son enfant « tu es méchant » ou « tu es capricieux » car il n’est pas méchanceté ou caprice. Les individus, en PNL, ne sont pas leurs comportements. Leurs comportements sont leurs réponses à des stimuli en fonction des ressources internes dont ils disposent à ce moment-là.

Les comportements sont à distinguer de la nature même de la personne, son identité.

Il est possible de changer les comportements.

 

5 Corps et esprit agissent l’un sur l’autre

Comme le dit si bien Chopra dans Santé parfaite, corps et esprit sont liés. Les émotions, les sentiments, sont stockés dans le corps (on dit du ventre qu’il est le deuxième cerveau).

Si les émotions négatives ne sont pas correctement traitées (pacifiées, exprimées), elles restent stockées et se transforment en maladies, notamment des cancers. Si vous ne me croyez pas, je vous invite à lire « Il a sauvé sa mère du cancer… ».

 

6 Il est possible de reproduire les performances des autres

Grinder et Bandler,  les créateurs de la PNL, ont à l’origine étudié des thérapeutes d’excellence pour découvrir leurs techniques. Ils en ont déduit des techniques pour reproduire leurs performances et les ont généralisées.

En programmation neurolinguistique, on estime donc qu’il est possible de reproduire les comportements efficaces des individus.

programmation neurolinguistique et modélisation
En PNL la modélisation permet d’apprendre auprès des meilleurs

7 Le sens de ce que nous communiquons est dans la réponse que nous obtenons

La communication est à deux sens. Il y a un émetteur et un récepteur. La Programmation neuro linguistique dit que seules les réponses que nous recevons quand nous communiquons ont un sens.

C’est peut-être à cause des différentes cartes du monde de chacun, les messages émis sont déformés par des filtres à l’émission et dans le sens inverse.

Vous est-il déjà arrivé de marcher dans la rue et croiser le regard de quelqu’un sans lui vouloir du mal, pourtant cette personne va vous rendre un regard aussi noir ou même vous invectiver ?

C’est que vos signaux physiologiques (votre communication non verbale) aura exprimé quelque chose qui vous échappe (de la haine, du dégoût ou autre chose).

Même si vous n’avez pas conscience de ce que vous communiquez, c’est ce que vous obtenez en réponse qui compte.

8 Plus on a de choix, mieux c’est

Souvent les gens sont enfermés dans des cercles vicieux, dans des comportements qu’ils ne désirent pas garder, et n’arrivent pas à changer. Ils n’ont pas d’options, pas d’autres choix que d’avoir ces comportements.

Un des objectifs de la PNL est de donner aux individus plus d’options, plus de choix et les rendre plus flexibles.

Par exemple, si vous êtes stressé lorsque vous traversez un pont c’est que quelque chose en vous est câblé pour être stressé dans ces circonstances-là. La programmation neurolinguistique va vous programmer pour avoir une autre réponse dans le même contexte. Désormais, lorsque vous traverserez un pont vous aurez le choix entre être stressé ou excité (par exemple).

pnl choix et flexibilite
Avoir le choix et être flexible est un gage de réussite

9 Chaque personne a en elle toute les ressources obtenir ce qu’elle veut

Pour la PNL, chaque individu possède en lui les ressources pour obtenir ce qu’il désire. Il faut simplement lui apprendre à les utiliser ou à les découvrir.

PNL ressource en chacun
Pour la PNL chaque être humain possède en lui toutes les ressources pour réussir

10 L’échec n’existe pas, il n’y a que du feedback

Tel le barreur ou Christophe Colomb suivant son compas, nos erreurs ne sont pas une fin en soi, mais juste une indication que ce que l’on fait ne marche pas.
Thomas Edison a, paraît-il, réalisé un millier de tentatives pour inventer l’ampoule électrique. Il ne considérait pas cela comme 1000 échecs, mais comme 1000 façons de ne pas fabriquer une ampoule.
neuro linguistique compas et feedback
L’échec : un guide pour naviguer vers la réussite

11 Si quelque chose ne marche pas pour vous, changez votre façon de le faire

Quand vous essayez d’atteindre un objectif et que cela ne fonctionne pas, essayez autre chose. Une des bases de la PNL est la flexibilité, la flexibilité de changer son mode d’attaque pour arriver à ses fins.

Le manque de flexibilité a détruit Napoléon Bonaparte. Il s’est entêté à vouloir continuer sa campagne de Russie contre un ennemi insaisissable pratiquant la stratégie de la terre brûlée. Cela a conduit son armée a connaître une vraie berezina.

pnl échec et changement de stratégie
Si vous essuyez des échecs, changez de stratégie

 

Conclusion

Voilà, nous avons fait le tour des présupposés et hypothèses de la PNL. J’espère que cela vous a plu et que cela vous a donné du grain à moudre.

Réagissez et donnez-moi votre avis ou posez-moi vos questions dans les commentaires.

Nous avons abordé beaucoup de sujets et je suis conscient que cela demande des précisions.

Michel

 

Illustrations :

FreeDigitalPhotos.net

Mots-clés: préceptes pnl

Comments ( 12 )

  1. ReplyPhilippe POPOTTE
    Merci Michel pour votre initiative. En effet, la PNL repose sur un ensemble de présupposés. Attention aux reformulations. Exemples: 1 - "UNE carte n'est pas LE territoire": présupposé issu de la sémantique générale (et non "LA carte n'est pas LE territoire")... 2 - "Derrière chaque comportement, il y a une intention positive." Dans l'explication,"Si la mère a un comportement strict avec ses enfants" (et non "Si la mère est stricte avec ses enfants" car "Nous ne sommes pas nos comportements".) 6 - "Ce que d'autres peuvent apprendre, je peux l'apprendre aussi" 9 - "Chaque personne a en elle toutes les ressources pour obtenir ce qu'elle veut." (et non pour réussir!) 11 - "Si quelque chose ne marche pas POUR VOUS, changez VOTRE façon de le faire" Qu'en pensez-vous? Cordialement, Philippe POPOTTE
    • ReplyMichel de Changer Gagner
      Bonjour Philippe ! Merci pour votre retour précis et ciblé, cela me fait bien plaisir. Je débute en PNL et ne suis pas un spécialiste, mais j'ai envie de progresser, au moins en théorie. J'ai bien lu vos remarques, mais avant d'y répondre, je tiens à dire qu'en tant que blogueur je dois veiller à éviter de faire de la duplication de contenu et du plagiat. J'ai donc un peu mélangé certains termes et modifié certaines choses. Votre sens affuté a détecté quelques erreurs sémantiques, nous ne sommes peut-être pas tous aussi affutés. J'ai, par ailleurs, compulsé plusieurs sources pour m'aider à rédiger cet article sans écrire trop de bêtises, et chacune était un peu différente... Alors qui croire ? Sur votre remarque 1/ je ne suis pas d'accord. La version avec LA sonne mieux à mon oreille. Permettez-moi de la garder. Votre contribution servira de correction. Je vais tenir compte de votre remarque 2/ pour le "stricte", par contre je laisse le titre un peu maladroit justement pour ne pas mettre la même chose que tout le monde (il y a déjà plein de listes de présupposés de la PNL). 6 - Le blog étant orienté dév perso et pognon (entre autres choses !) j'aime bien ce titre. 9 - C'est un peu pour la même raison, mais j'ai corrigé. 11- Ma tournure de phrase était gauche. J'ai corrigé. Merci pour cette relecture gratuite !
  2. ReplyPhilippe POPOTTE
    Si mon premier commentaire gratuit vous fait plaisir, j'en suis ravi. A mon avis, il n'y a aucun risque de plagiat pour les présupposés de la PNL,. Ils n'appartiennent à personne. Pour les praticiens en PNL (PNListes), ils sont fondamentaux. Les outils et les concepts PNL en découlent. Le nombre de présupposés varie souvent dans les ouvrages, et évoluent avec les nouvelles générations. Pour les PNListes francophones, il a déjà fallu traduire, adapter tout le vocabulaire, les concepts et le protocoles. Certains sont engagés au sein de la Fédération des Associations francophones de certifiés en PNL ( www.nlpnl.eu ) autour d'une éthique et des standards de qualité pour l'enseignement de la PNL. Il me semble prudent de reprendre chaque formulation en citant la source, pour ensuite l'interpréter de façon personnelle. Aujourd'hui, la PNL a plusieurs générations, avec de nouveaux présupposés spécifiques. Il est encore possible que d'autres commentaires viennent enrichir cette page, car il y a sans doute de nombreuses interprétations envisageables. "Une carte n'est pas le territoire" Alfred KORZYBSKI
    • ReplyMichel de Changer Gagner
      Merci Philippe. Je prendrai en compte vos remarques sur les sources. En ce qui concerne les nouvelles générations : il y a quelques années j'ai lu des livres sur la PNL après en avoir lu sur l'analyse transactionnelle. C'était plutôt axé sur la communication. Je n'ai pas accroché. Depuis peu j'ai repris en lisant les livres de Bandler et Grinder. Et là j'ai vraiment accroché. J'ai enfin compris (cru comprendre) les fondamentaux. C'est vrai que chaque PNListe a repris à sa sauce les différents concepts, et y a inclus ses pratiques. Comme je ne suis pas du métier, je tente de revenir à la source (qui me plaît bien). Je connais aussi ce côté "spécialiste", puriste dans d'autres domaines. Ce qui compte, comme les jeux Olympiques, c'est de participer et de faire connaître. L'important est l'esprit. Après, des querelles d'experts, il y en a partout.
  3. ReplyPhilippe POPOTTE
    Pour organiser les Jeux de 2012, les 14 points du serment olympique existent depuis 338 avant J.C. Comment participer aux Jeux sans les connaître et les respecter? Sans l'intégralité du serment, l'esprit des Jeux ne serait pas Olympique!!! Quant aux querelles d'expert à propos des présupposés de la PNL, ils concernent principalement les spécialistes, non?
    • ReplyMichel de Changer Gagner
      Philippe, on voit ce que cela a donné l'esprit olympique. Un peu bafoué par moment par nos copains british, non ?
  4. Replyclaude
    Bonjour Merci pour cet article. L'idée globale de ces présupposés de la PNL réside dans le positivisme et le pragmatisme américains:on garde ce qui fonctionne,le "mal" n'est nulle part,on peut arriver à tout ce qui est déjà réalisé par quelqu'un d'autre,etc.Et cela fonctionne! Pour finir, puis-je savoir comment un design de blog comme celui-ci? D'avance merci
    • ReplyMichel de Changer Gagner
      Bonjour Claude. Merci pour votre message. La PNL n'est pas, comme il me semble en ressentir, une philosophie américaine. Peut-être pensez-vous à A. Robbins et ses séminaires. Les créateurs de la PNL ont juste observé et modélisé les meilleurs thérapeutes connus et en ont déduit des "règles" et principes. Le principe n'est pas un positivisme, je pense que c'est que l'inconscient (sondé grâce à l'hypnose) essaie de régler des problèmes mais s'y prend parfois mal. En ce qui concerne le design de ce blog, il n'y en a pas. C'est un thème très connu, trop connu. Il est de plus en plus utilisé et je vous conseille, si vous voulez être original, d'en utiliser un autre...
  5. ReplyDorian
    Bonjour Michel, Vaste sujet qu'est la PNL. La positivté et l'analyse de soi mène au meilleur des chemins. Nous PNL nous indique un mode d'emploi bien qu'il en existe d'autres. A nous d'adapter les principes qui nous correspondent pour nous améliorer chaque jour. Merci pour cet article qui va à l'essentiel. Dorian
  6. Replycmathieu
    Bonjour Tout site permettant de comprendre la PNL est une formidable opportunité pour tous ceux qui veulent mieux se comprendre. Personnellement j'ai eu cet enseignement et je l'ai adapté à ma personnalité. L’interprétation d'une information est la clé de notre univers intérieur. Notre mémoire inconsciente est notre banque de donnée renferment toutes nos expériences. En juxtaposant nos expériences dans le même espace-temps il devient possible de changer instantanément. Fort de l'enseignement de la PNL et de toute la connaissance prise dans différente méthode, j'ai découvert deux lois qui permettent le changement instantané de se produire dans l'être humain. Cordialement Cmathieu http://www.reprogrammez-vous.com/?p=6
  7. Replylauriou
    Bonjour, là où je trouve que vous y allez fort, c'est quand vous écrivez que "vos émotions vont se transformer en maladies comme le cancer, après être stockées dans le ventre, second cerveau." Cette dérive est intolérable, où va vous mener ce procédé d'affirmation fantaisiste? A soigner les chacras au lieu de subir une thérapie de choc pour soigner un cancer? Arrivé là, on peut stopper la lecture, ou continuer pour voir comment évolue votre théorie; la pente savonneuse risque de mener où?... sans cette retenue méthodique qui oblige à vérifier ce qu'on dit et à ne pas prendre ses suppositions pour des réalités. Je vais le faire, démarche constructive. Cordialement, Michel LAURIOU, Auditeur Qualité Sécurité Certifié.
    • ReplyMichel de Changer Gagner
      Bonjour, je ne dis en aucun cas de stopper des traitements, mais il faut lutter contre les préjugés des médecins qui condamnent les gens atteints de maladies qu'ils ne savent pas guérir, et explorer toutes les possibilités. La PNL et l'hypnose guérissent de nombreuses personnes. On opère même à cœur ouvert sous hypnose. Plus précisément, ce sont les émotions (négatives) mal digérées (ou mal exprimées) qui se retournent contre le corps. Ce constat n'est pas seulement fait dans ce livre, mais aussi dans beaucoup d'autres, notamment dans ceux écrits par de vrais thérapeutes. Je vous invite à lire Beliefs: Pathways to health and well-being de Robert Dilts. Nous en reparlerons après. Mais si vous préférez continuer à laisser les gens se laisser condamner par des médecins qui prennent le corps pour une machine et qui les condamnent à mort par leurs croyances alors, libre à vous. Moi, si je peux aider des personnes à croire qu'elles ont encore une chance de s'en sortir et que cela mobilise leurs défenses immunitaires, alors tant mieux. Comme on dit aussi en PNL, pour avoir plus de chances de réussir (dans tout domaine, y compris la santé) il faut avoir le plus d'options (de choix possibles). Il faut donc essayer les thérapies de choc (choc parce qu'elles détruisent toutes les cellules, les bonnes comme les mauvaises) mais aussi d'autres moyens, en parallèle. On sait déjà, cela devient connu, que les grands sportifs utilisent la visualisation pour améliorer leurs performances. En santé on peut faire de même. Mais il n'y a pas que cela. On peut aussi changer ses croyances, comme changer "croire que l'on n'a aucune chance de s'en sortir parce que le docteur l'a dit et que le docteur a de l'autorité" en "je suis en voie de guérison". Et cela ne fait pas de mal du moment que l'on suit ses traitements de choc...

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge