Vite ! Sauvez vos économies – il est encore temps

Ou presque. Vos économies sont en danger. En grave danger. C’est comme si Terminator était à leurs trousses. Le 22 janvier, la BCE a annoncé qu’elle allait faire du Quantitative Easing – en gros, faire tourner la planche à billets. La traduction littérale de ce terme anglais signifie que l’on facilite l’économie par la quantité (de billets).
Si l’on voulait vous expliquer, on dirait que la BCE va fabriquer de l’argent et le donner aux banques (en fait prêté pas cher).

 

économies menacées par planche à billetsLa planche à billets

Relancer une économie en faillite

Officiellement c’est pour injecter de l’argent dans l’économie et la relancer. L’Allemagne n’en a pas besoin. Pourquoi je parle de l’Allemagne ? L’Europe c’est l’Allemagne. Mais ce n’est pas pour sauver l’économie allemande que le Quantitative Easing est mis en place. C’est pour sauver les pays du sud (dont la France).

Ces pays pauvres ont une économie en faillite. L’Euro et la mauvaise gestion les ont tués. Mais cela ne date pas d’hier. La démocratie crée le clientélisme : pour être réélus les politicards ne peuvent pas supprimer les aides accordées à tous les fainéants.

 

L’Euro et la mauvaise gestion les a tuer

 

Les dépenses dépassent largement les rentrées fiscales. Les impôts ont gravement augmentés et rapportent moins.
Par exemple, dans mon quartier, la mairie de Paris refait les abris bus. Il n’y avait pas besoin de les refaire. D’où vient l’argent ? Je croyais que les villes étaient endettées.

 

L’Euro en cause

Cette situation ne va pas s’améliorer. L’Euro a été créé pour limiter l’inflation. L’inflation c’est le spectre de la crise d’avant la seconde guerre mondiale. Et les dirigeants européens ne veulent plus ça.

Mais l’inflation c’est aussi l’extinction de l’économie quand il n’y en a pas assez.

En thermo-dynamique, tout mouvement est créé par une différence de température entre une source chaude et une source froide. C’est comme le vent : il est créé par des différences de pression et de température.

Si vous éteigniez le four, il n’y a plus de mouvement.

 

Sans inflation modérée pas de croissance

 

Donc, l’Euro a parfaitement fonctionné. On est en déflation. Et la BCE veut lutter contre cela, car elle s’est rendu compte un peu tard, que cela tue l’économie.

 

Des dettes sont à l’origine du problème

Les économies sont ruinées à cause de la mondialisation et du refus d’en tirer les conséquences. Les états continuent de soutenir à bout de bras des avantages sociaux anachroniques.

Donc, pour soutenir ce système social, face à des salariés payés 1 centime de l’heure, il faut s’endetter. Et au lieu d’investir, les états engloutissent les recettes fiscales dans le paiement des intérêts (on n’est même plus capable de rembourser). L’état français devient un zombie mort de soif qui va dévorer votre pognon.

 

La Suisse se fait payer

Tiens, en passant, savez-vous qu’en ce moment, si vous voulez prêter de l’argent à la Suisse il faudra que vous payiez ! Époustouflant, non ?
Pour prêter de l’argent à la Suisse, il faut payer ! Le monde à l’envers.

Comment est-ce possible ?

 

L’Europe aux abois

 

La Suisse est un refuge. Elle n’a pas besoin d’argent. Les capitaux mondiaux y affluent. C’est comme si elle n’avait plus de place pour les stocker. Elle fait payer le coût de stockage qui augmente :-).

 

La solution ?

L’inflation ou la dévaluation sont la seule solution. Cela réduirait la valeur des dettes à rembourser.

 

Votre argent menacé

 

L’Euro rend impossible la seule solution. La planche à billet tourne à fond pour créer un peu d’inflation.

 

Les conséquences sur vos économies

Dans tous les cas, inflation, QE, endettement, vos économies sont à la rue. Quand la BCE émet 2 billets pour 100 existants, vous perdez 2% de la valeur de vos économies, puisque la monnaie perd de sa valeur.

 

Tout l’argent qui dort sur votre Livret A, votre LDD, perd de la valeur. Tous les jours. Chaque sou que vous économisez est jeté dans l’évier par l’état et l’Europe.

 

Heureusement, il ne vous en reste plus beaucoup à épargner, car les impôts explosent et vont encore exploser :-).

 

Vous êtes foutu si vous ne…

vous transformez pas en investisseur.

 

Immobilier, bourse, business, travail, …

 

 

Investir c’est quoi ? C’est utiliser de l’argent pour entreprendre un projet dont le rendement est bien supérieur au taux sans risque (le taux du Livret A).

 

Plusieurs options s’offrent à vous :

 

Protégez votre argent

Le maître mot est de protéger vos devises. Ne les laissez pas dormir sur des comptes qui servent aux organismes publics à s’endetter encore plus. Investissez votre argent dans des projets dont le rendement dépasse l’inflation.

Le plus évident pour le grand public c’est l’immobilier. En plus, pas besoin d’avoir de l’argent pour investir dans l’immobilier : la banque vous prête les sommes nécessaires.

En plus, l’immobilier est naturellement protégé de l’inflation.

 

La bourse aussi

La bourse profite de la planche à billet. En effet, les banques ne vont pas injecter la monnaie créée dans l’économie réelle, mais en partie dans la dette des états (c’est d’ailleurs pour cela que la BCE imprime de la monnaie, c’est pour permettre aux mauvais élèves de l’Europe de continuer à s’endetter jusqu’au cou) et en partie dans la bourse.

Les actions européennes vont donc monter encore. D’ailleurs, le lendemain de l’annonce de la mise en place du QE, la bourse française a bondi. + 3% pour L’Oréal en une séance alors qu’elle est déjà à son plus haut historique.

 

L’argent va affluer vers la bourse.

 

Savez-vous que :

  • Advaxis a grimpé de 341% en 25 jours ?
  • Cerner a connu une hausse de 21 000 % en 24 ans ?
  • Montupet a connu un rallye haussier de 700% en quelques mois ?
  • les actions ont grimpé en moyenne de 10% depuis le début de l’année (23 jours) ?
  • certaines actions offrent un rendement de 8% par an ?

 

Et la liste est longue, très longue.

 

On est loin du Livret A !

 

Que faire ?

 

Laissez tomber ce que vous êtes en train de faire et cultivez vos multiples sources de revenus. On vous aura prévenu. Voulez-vous être parmi les gagnants ou les perdants ?

 

 

Image : m_bartosch FreeDigitalPhotos.net

 

 

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge