Une idee de tatouage pour femme est-elle une bonne idée ?

Se faire un tatouage est-il anodin ? Enlever un tatouage est si difficile ! Il faut réfléchir à deux fois avant de se lancer.

Mais au-delà de l’aspect esthétique… Le symbole tatouage… La signification tatouage est lourde de conséquences.

Et la plupart des fans de tattoos ne s’en doutent pas.

Explications…

Et cela ne va pas plaire à tout le monde.

une idee de tatouage pour femme

Le tatouage et l’esthétique

Premièrement, un tattoo peut être beau. Quoi que…

Ils sont rares ceux qui sont beaux !

La plupart des gens se tatouent parce qu’ils trouvent que cela fait beau.

En fait, il est clair qu’ils répondent à une mode.

C’est pire que cela. Plus dans un moment.

Et, entre nous :

on ne met pas de stickers sur une ferrari.

tatouage esthetique

Une idée de révolte

On y voit une certaine intention de révolte. Outre l’aspect du beau, on s’encanaille en allant chez le tatoueur.

En se faisant graver le bras on devient un rebelle !

Certains font des tatous intimes. Oh ! Les coquins ! Elle a un tattoo sur la bicoulette !

Bicoulette : diminutif féminisé par moi du bicouli (voir bicou).

Motards ou bikers, punks, hard rockeurs… Tous se tatouent car ce sont des cailleras.

Les gangs sont tatoués. Les mafieux aussi.

 

Une histoire d’appartenance

À l’origine le tatoo est aussi un signe d’appartenance. Ceux qui se distinguent des autres. Les bikers, les métalleux, comme dit plus haut.

Quand on se révolte – ou s’encanaille pour la bourgeoise – on se met à part.

Entre gens à part il faut pouvoir se reconnaître.

Cette marque sur la peau est donc un signe de ralliement.

Cependant, qu’on veuille ressembler aux couillons de footballeurs tatoués partout… Cela me dépasse.

 

La marque du paria et de l’esclave

Mais la vérité la voilà.

L’histoire nous apprend beaucoup. Comme d’habitude.

Un tatouage est une marque imposée aux parias et aux esclaves.

C’est une marque d’infamie. Ou d’appartenance.  À un maître.

Comme les moutons et les bœufs. Les esclaves étaient marqués.

 

Une perspective plus large

Replaçons-nous maintenant dans le contexte actuel.

Pendant 10 000 ans d’histoire humaine le tatouage a été la marque de l’infamie. Et de l’appartenance à autrui.

Depuis 10 ans cela devient IN.

Réfléchissons.

 

Tattoue-toi cher esclave

2 secondes de fonctionnement de neurones plus tard… Supposons que l’on soit une organisation dont le but est de dominer le monde.

Ne serait-il pas intéressant d’imprimer à tout être humain l’idée qu’il n’est qu’un esclave docile ?

Prêt à consommer :

sans rien dire ?

Et s’ils travaillaient dur pour se les payer, en plus ?! Tout en donnant plus d’impôts !

 

Instrument de domination

Vous allez dire que je délire. C’est pourtant une explication logique.

Les médias contrôlent tout. Ils font les modes. Voir l’image ci-dessous.

Depuis quelques années ils imposent tattoos et piercing.

Mais c’est pour rendre les gens encore plus moutons.

Une fois que le peuple se sera identifié à une masse indistincte tatouée et dominée… Plus aucune barrière ne s’opposera au Nouvel Ordre Mondial.

Il y a bien longtemps que la démocratie est morte.

Le tatouage est une arme de destruction massive.

Les Rockefeller et Rothschilds doivent bien rigoler en voyant ces esclaves se tatouer eux-mêmes !

 

controle des medias par les grands groupesCliquez sur l’image pour agrandir (source)

 

Donc, non, une idée de tatouage n’est pas une bonne idée.

 

 

Crédits photographiques : Marin FreeDigitalPhotos.net

Comments ( 2 )

  1. Replyhypno180
    J'ai jamais porté de tatouage et je préfère clairement rester naturelle. Quand on me parle de tatouage ça me rappelle dans ma campagne les vaches tatouées aux oreilles. Ca me rappelle effectivement cette idée d'être un numéro parmi une population et j'ai pas envie d'être un pion. On est tous unique et on a pas besoin d'avoir des dessins sur nous pour se démarquer. Au plaisir d'échanger hypno180 Article récent : Technique d’autohypnose pour vaincre la procrastination et passer à l’actionMy Profile
    • ReplyMichel de Changer Gagner
      Et quiconque a été dans un abattoir a déjà vu des tas de tampons tatoués sur les carcasses de viande. Les esclaves étaient tatoués. C'est un moyen supplémentaire que l'Oligarchie a trouvé pour formatater le peuple et le transformer en troupeau docile.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge