Comment gagner plus d’argent tout de suite en 10 minutes

negociation

Dans cet article vous allez découvrir comment gagner plus d’argent tout de suite en 10 minutes. Oui, 10 minutes c’est le temps qu’il faut pour gagner plus d’argent ! Comment ?

Le moyen le plus rapide et le plus simple de gagner plus d’argent tout de suite s’appelle la négociation. Je vais vous donner quelques tactiques pour gagner plus dans divers domaines : travail, commerce, business, services, immobilier, …

 

Dans la vie, on gagne ce que l’on demande, pas ce que l’on mérite…

 

Je vais utiliser comme support de cet article le livre « Secrets of Power Negotiating: Inside Secrets from a Master Negotiator »livre negociation. J’ai en effet utilisé les enseignements (principalement des tactiques très pratiques) de cet ouvrage pour gagner instantanément de l’argent.

J’ai lu plusieurs livres sur la négociation. D’abord, oubliez les livres en Français. Les français se diluent dans le verbiage. Roger Dawson expose plus de 60 techniques pour négocier. Elles sont pragmatiques et utilisables tout de suite.

C’est LE meilleur livre sur la négociation. Monsieur Dawson fournit plusieurs dizaines de techniques, ainsi queles techniques pour les contrer si quelqu’un les utilise contre vous.

L’article se décompose en 2 parties. La première va présenter l’ouvrage. La seconde montrera comment on peut les utiliser en pratique.

 

livre negociationlivre negociation

Auteur : Roger Dawson. 320 pages. Éditions Career Press. En Anglais.

 

Présentation du livre

Le livre de Roger Dawson est écrit en Anglais. Je ne connais pas de traduction en Français. Je vais essayer de traduire du mieux que je peux les titres des paragraphes.

Ce livre est très technique, très pratique et contient une foule d’informations. Il y a beaucoup de chapitres. Je ne détaillerai pas tout. Je n’ai aussi pas trouvé comment traduire Power négociation. Aucune traduction ne me satisfaisait.

Ce que j’ai appelé une technique est en réalité un chapitre. Chaque chapitre comporte 2 à 3 pages et plus.

Table des matières (parfois) commentée

Section 1 Jouer le jeu de la « Power » négociation

Tactiques de début de négociation :
Technique 1: Demandez plus que ce que vous voulez obtenir

Technique très importante et efficace. Roger introduit la notion de :

  • Position Maximale Plausible : c’est votre prix de vente maximum possible, votre augmentation possible maximale
  • et de bracketing : il permet de cibler la fourchette négociation.

Si vous voulez obtenir 500 euros d’augmentation sur votre salaire mensuel, et que vous pensez que votre patron va couper la poire en deux, demander 1000, si cela paraît possible.

Cela m’est arrivé en vrai. J’ai demandé 1000 pensant avoir 500. Finalement j’ai eu 1000, mais c’est une autre histoire.

Autre exemple : si une voiture vaut 15 000 et que vous la voulez à 13 000, demandez 11 000.

En gros, il faut que votre objectif soit au milieu de la fourchette de négociation. Intuitivement, on voit bien que les propositions de chaque partie vont converger vers le barycentre des premières propositions. Donc, si vous voulez un prix cible, commencez par centrer la fourchette autour de ce prix.

 

negociation fourchette

 

Technique 2: Ne jamais dire oui à la première offre

Il ne faut pas faire la première proposition. En effet, si l’on suppose qu’à chaque proposition chaque partie avance de façon équivalente, on a les schémas suivants.

Si l’acheteur commence :

La négociation converge vers une cible qui est plus proche de la partie adverse (le trait rouge).

Si le vendeur commence :

négociation

Encore une fois, celui qui commence est désavantagé.

Alors gardez le silence pour forcer votre adversaire à commencer.

Technique 3: Tiquer sur les propositions

Clairement, la proposition de votre adversaire ne doit pas vous plaire et vous devez le montrer. La partie adverse pourrait de son propre chef rectifier sa proposition dans le bon sens pour vous. Vous devriez aussi garder le silence pour le forcer à surenchérir avant que vous fassiez une contre-proposition.

Technique 4: Éviter les confrontations
Technique 5: Le vendeur réticent et l’acheteur réticent

Vous ne devez pas montrer que vous êtes intéressé, passionné, que vous ne pouvez pas vous passer de cet achat ou de ce service.

Technique 6: La technique de la faiblesse

Désolé, vous devrez proposer mieux que cela.

C’est ce que vous pouvez dire. Ensuite gardez le silence. Cela force l’autre négociateur à proposer mieux.

Tactiques de milieu de négociation :
Technique 7: Faire face à la personne qui à l’autorité pour décider

Certains managers l’utilisent contre vous lorsque vous demandez une augmentation : cela ne dépend pas de lui mais de la direction !

Technique 8: La valeur déclinante des services
Technique 9: Ne jamais offrir de couper la différence en 2
Technique 10: Gérer les impasses
Technique 11: Gérer le « pat » (stalemate)
Technique 12: Gérer les situations sans issue
Technique 13: Toujours demander un compromis

Si vous faites une concession, demandez à votre adversaire de faire de même.

Tactiques de fin de négociation :
Technique 14: Le bon et le méchant

Good guy, bad guy… On le voit tout le temps dans les séries policières. L’un des interrogateurs sympathise avec le gardé en vue, un autre fait le méchant. Dans ces situations, on a tendance à faire plus de concessions au gentil.

Technique 15: Grignotage

Petit à petit, demandez plus. Cela m’a permis de passer de + 500 à + 1000 euros par mois.

Technique 16: Comment amoindrir les concessions
Technique 17: La tactique de retrait d’une offre
Technique 18: Se positionner pour une acceptation facile
Tactiques de négociation non éthiques :
Technique 19: Le leurre
Technique 20: La diversion/fausse piste (Red Herring)

Vous allez faire croire que vous désirez ce produit. Malheureusement les conditions ne vous conviennent pas, vous vous rabattez à contre cœur sur un autre. En fait c’est le produit que vous vouliez dès le début.

Technique 21: Écrémage
Technique 22: L’erreur délibérée
Technique 23: Le défaut
Technique 24: Surenchère
Technique 25: Information semée
Principes de négociation :
Principe 26: Obtenir que l’autre partie s’engage en premier
Principe27: Jouer à l’idiot est malin
Principe28: Ne pas laisser l’autre partie écrire le contrat
Principe 29: Lire le contrat chaque fois
Principe 30: Drôle d’argent

Demandez 50 euros de plus par jour. Cela paraît être une beaucoup moins grosse augmentation que 1000 euros par mois.

Principe 31: Les gens croient ce qu’ils voient écrit
Principe 32: Se concentrer sur les problèmes

Ce qui bloque une négociation ce sont toujours les petits problèmes.

Principe 33: Toujours féliciter l’autre partie

Section 2 Résoudre les difficultés

Négocier les problèmes :
Technique 34: L’art de la médiation
Technique 35: L’art de l’arbitrage
Technique 36: L’art de la résolution des conflits

Section 3 Points de pression

Technique 37: Pression par le temps
Technique 38: Le pouvoir de l’information
Technique 39: Être prêt à rompre
Technique 40: À prendre ou à laisser
Technique 41: Le fait accompli
Technique 42: La patate chaude
Technique 43: Ultimatums

Section 4 Négocier avec les non américains

Chapitre 44: Comment mes Américains négocies
Chapitre 45: Comment faire d business avec les Américains: un guide pour les non-Américains
Chapitre 46: Caractéristiques des Américains en négociation
Chapitre 47: Caractéristiques des non-Américains en négociation

Section 5 Comprendre les parties prenantes

Chapitre 48: Les caractéristiques d’un « Power » négociateur
Chapitre 49: Les attitudes d’un « Power » négociateur
Chapitre 50: Les croyances d’un « Power » négociateur

Section 6 Développer son pouvoir sur l’autre partie

Chapitre 51: Le pouvoir légitime
Chapitre 52: Le pouvoir récompense
Chapitre 53: Le pouvoir coercitif
Chapitre 54: Le pouvoir référent
Chapitre 55: Le pouvoir charismatique
Chapitre 56: Le pouvoir de l’expertise
Chapitre 57: Le pouvoir de situation
Chapitre 58: Le pouvoir de l’information
Chapitre 59: Combinaisons de pouvoir
Chapitre 60: Le pouvoir de la folie
Chapitre 61: Autres forme de pouvoir

Section 7 Motivations pour négocier

Chapitre 62: Motivation par la compétition
Chapitre 63: Motivation pour trouver une solution
Chapitre 64: Motivation personnelle
Chapitre 65: Motivation organisationnelle
Chapitre 66: Motivation et attitude
Chapitre 67: La « Power » négociation gagnant-gagnant

 

Analyse

Roger Dawson donne 67 techniques de négociation dans cet ouvrage, toutes utilisables pour gagner plus d’argent tout de suite en 10 minutes de négociation. En effet, en quelques mots une bonne technique permet de gagner instantanément plus soit en faisant baisser les prix ou augmenter votre salaire ou en déjouant les techniques des commerciaux.

Nous avons donc tous intérêt à connaître ces techniques. D’ailleurs, à la lecture de ce livre je me suis rendu compte que beaucoup de vendeurs ou de managers utilisent ces techniques pour vous convaincre d’acheter leurs produits ou de revoir à la baisse votre augmentation « Le bon et le méchant »,

Pour moi les techniques les plus utiles sont les premières, celles que j’ai commentées.

Elles m’ont servi à :

  • obtenir deux belles augmentations
  • à mieux négocier avec des artisans comme le plombier

Vous aussi, elles vous aideront à gagner plus d’argent tout de suite en 10 minutes ou moins, le temps qu’il faut pour négocier.

 

En pratique : Comment gagner plus d’argent tout de suite en 10 minutes

Augmenter votre salaire ou votre tarif si vous êtes indépendant

Bien sûr, si vous êtes salarié ou indépendant, vous devez vous démener pour augmenter votre valeur perçue par la méthode FVCAI :

  • Formez-vous sur des activités et connaissances utiles et recherchées
  • Valorisez-vous, ne vous dénigrez pas, ne vous dévalorisez pas ; si vous dites que vous valez cher, c’est à l’autre de prouver le contraire
  • faites jouer la Concurrence et faites-le savoir
  • vous Apportez des services, êtes source d’économies, chiffrez-les
  • vous avez des Idées pour améliorer la productivité, réduire les coûts, …

Négociez avec les techniques DJP :

  • demandez le Double de l’augmentation que vous désirez
  • présentez-la sous la forme d’un nombre d’euros par Jour, cela effraie moins votre patron. Faites valoir que quelques euros par jour c’est négligeable
  • laissez votre patron faire le Premier pas et proposer un premier montant, vous pourrez ensuite calculer votre fourchette

negociation bracketing

Faire baisser le coût de travaux

Un artisan vous proposera toujours un prix élevé (et, ce, d’autant plus que vous n’y connaissez rien ou que vous êtes âgé) pour vous tester. Par chance (pour lui) vous accepterez peut-être.

N’acceptez jamais le premier prix. De toutes façons, l’artisan s’y attend. Faites une grimace, dites qu’il va falloir faire mieux, que le concurrent propose moins (même si ce n’est pas vrai), ou que vous n’êtes pas pressé.

Avec un plombier j’ai pu grappiller en 1 seconde 100 euros. Le patron m’avait dit par téléphone un prix pour changer 4 robinets. Le jour venu, je demande un devis à l’ouvrier avant de commencer les travaux. Il me demande le prix qu’on m’avait donné. J’ai donné ce prix 100 euros moins cher. Il a appelé le patron, qui ne s’en rappelait pas. Résultat, j’ai gagné de l’argent, ou plutôt, j’en ai perdu moins.

Acheter une voiture ou un bien immobilier moins cher

Là aussi n’acceptez jamais le premier prix. Quand j’ai acheté mon 70m2 à Paris j’ai cru avoir un bon prix. J’ai accepté le prix du vendeur car l’appartement était le mieux de tous ceux que j’avais visités et le prix était plus que convenable (il venait d’être baissé).

Accepter la première proposition fait toujours naître des regrets. Et si j’avais négocié un peu, peut-être que cela serait passé et j’aurais gagné plusieurs dizaines de milliers d’euros…

C’est une sensation assez désagréable. Donc, négociez.

Utilisez la technique du grignotage pour grappiller des options à bas coût.

Utilisez la technique de l’autorité supérieure : vous devez en référer à votre banquier pour savoir si vous pouvez emprunter pour un achat à ce prix-là. Avec un prix inférieur de 1000 euros, cela passera sûrement (notez qu’ici la banque fait aussi office de bad guy).

Le vendeur (concessionnaires, agents immobiliers) fera jouer sur vous la technique de le pression par le temps : la promo est temporaire, ou le bien va partir très vite. Il n’en est rien. Pour le bien immobilier faites une proposition bien en deçà du prix. Vos concurrents n’obtiendront peut-être pas l’emprunt.

 

Conclusion

Je n’ai pas le talent de Roger Dawson pour vous apprendre toutes ces techniques. Tout ce que je peux vous recommander de faire c’est d’apprendre auprès de lui. Le temps et l’argent que vous y consacrerez vous sera remboursé maintes fois et bien au-delà de vos espérances, car cet homme vous apprend comment gagner plus d’argent tout de suite.

Laissez-moi en commentaire ce que vous avez pu gagner grâce à la négociation.

 

Pour acheter cette formation complète sur la négociation sur Amazon :


 

Crédit photo :
photostock / FreeDigitalPhotos.net

Comments ( 5 )

  1. Replyairmite
    rien de nouveau sous le soleil...
  2. ReplyMichel de Changer Gagner
    @airmite : c'est du classique, certes, mais je souligne le fait que ce soit, d'après moi, le livre le plus clair sur la négociation (aspect marchandage). 1 page = 1 conseil pratique. Et puis, tout le monde n'est pas au même niveau de compétences/connaissances. Si j'avais lu ce livre il y a quelques années....
  3. ReplyUn économe aussi
    Ben moi j'ai pas le niveau d'airmite, je trouve ça plutôt très intéressant à vrai dire et il va falloir creuser ça parce que je suis une bille en négociation.
  4. Replyfay
    Le livre a été traduit en français, j'ai une copie, il est intitulé ''Négociez (presque) tout''. tout a fait d'accord avec toi, je trouve que c'est le meilleur livre sur le sujet: facile à lire et à comprendre et bourré de conseils ...
    • ReplyMichel de Changer Gagner
      Bonjour Fay. Merci pour l'info. Cependant, on ne trouve qu'un livre d'occasion avec une photo "inhabituelle" sur Amazon.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge