Perte de poids : bienvenue dans un été sans fin

Un été sans fin ce serait bien, non ? En fait, c’est ce que nous vivons ! Eh oui ! C’est étonnant. Mais c’est la réalité. Notre corps croit que c’est un été sans fin. Et qu’est-ce que l’on dit dans Game Of Thrones pendant l’été ? On dit : « Winter is coming ». Et c’est super important en ce qui concerne la perte ou la prise de poids. Vous suivez ?

 

perte de poids ete sans fin

 

Un été de porcelaine ou un été indien

Si vous êtes de ma génération vous connaissez peut-être un été de porcelaine. Sinon, vous connaissez sans doute l’été indien.

Que ce serait bien un été sans fin !

C’est ce que vit notre corps. Un été infini.

 

Qu’est-ce qui est jaune et qui attend ?

Qu’est-ce qui est jaune et qui attend pendant l’été ? Ce sont les fruits.

L’été est le royaume des fruits. C’est pendant cette saison estivale qu’ils sont murs. À part quelques exceptions comme les mandarines, oranges, châtaignes, figues, …

La plupart de ces fruits ont un point commun. Même ceux de l’automne.

Ils annoncent l’hiver.

Winter is coming

 

Revenons en arrière

Supposons que l’on soit revenu au temps des cavernes. Et laissons à part la chasse. L’été et l’automne, ce sont les saisons des fruits. L’hiver (en Europe) il n’y a rien.  En tout cas très peu de fruits.

Quelle solution pour tenir l’hiver ? Quand il arrive

Comme l’ours et les animaux : on se gave de fruits et de végétaux !

On engrange un maximum de graisse pour passer l’hiver.

 

C’est la nature

Ah ! Non, moi, c’est les haricot ! (blague)

Fruits et plantes en été sont synonymes, pour les animaux et les hommes de gavage.

La nature est bien faite. Très bien faite. Le goût sucré et le sucre sont un signal pour le corps. Le signal de grossir et manger toujours plus.

Manger des fruits appelle à manger d’autres fruits. On n’en a jamais assez. Idem avec les sucreries et gâteaux.

 

Le fructose des fruits = grossir

Le fructose est le pire des sucres. C’est d’ailleurs étrange que le sucre officiellement le plus incriminé pour la prise de poids soit le sirop de fructose-glucose où il y a 65% de fructose. Plus que dans le sucre de table (50 – 50 fructose et glucose).

Les industriels ont trouvé le moyen de nous faire grossir. Mais surtout de manger toujours plus de leurs cochonneries.

 

Un été sans fin, des fruits sans fin. Ou l’inverse.

De nos jours nous pouvons manger des fruits en toute saison.

Pour notre corps c’est donc un été sans fin. Et cela veut dire : manger toujours plus et stocker de la graisse. Pour passer un hiver qui n’arrive jamais.

 

CQFD

C’est là où je voulais en arriver. Manger des fruits en toute saison fait stocker de la graisse. Graisse que nous ne consommons jamais car l’hiver n’arrive jamais.

Du point de vue de notre corps…

 

Ce qu’il faut faire

Pour éviter l’effet été éternel il faut manger des fruits seulement occasionnellement. Ou pas du tout.

Cela paraît surprenant, mais c’est la réalité.

Et c’est important pour la perte de poids. Mais aussi pour rester en bonne santé.

(Principale source documentaire : The Plant Paradox)

 

Image : A_Werdan

Comments ( 2 )

  1. ReplyBrousse.ouillisse
    Hum....je ne suis pas du tout convaincu des méfaits des fruits. Au contraire, ils ont permis la survivance de l'espèce humaine. D'après Grégoire Jauvais, l'Homme est un grand singe hominidé, et il a le même système digestif qu'un chimpazé. Il est donc majoritairement FRUGIVORE et un peu carnivore (et dans le cas du chimpazé, qui ne sait pas faire d'élevage et n'a pas une conscience très développée,...cannibale!) Le fructose quand il est raffiné (sous forme de poudre) est un des sucres les plus mauvais pour le foie. MAIS quand on mange un fruit (et pas un jus), on mange le fructose ET les fibres ET les nutriments du fruits ET de l'eau, d'ailleurs, très hydratante. Une pomme de 100g apporte environ 100 Kcal. La moindre barre chocolatée 550, soit 5 fois plus. On mange 2 pommes on est calé. On mange 2 Mars, on a soif et on veut un Coca. Le cétogène n'est pas mal, mais il n'est pas incompatible avec les fruits. Sauf qu'il faut manger ces derniers à part (un repas uniquement de fruits, en somme).
    • ReplyMichel de Changer Gagner
      Bonjour, merci pour votre commentaire. Je n'exprime pas dans cet article un avis. J'ai testé moi-même et je m'appuie sur de nombreuses lectures de scientifiques et de testeurs entourés de médecins et chercheurs. Effectivement, un fruit est bien moins mauvais qu'un autre snack. C'est pour cela que quand on mange n'importe quoi, les 5 fruits et légumes par jour c'est bien. Mais en hiver, pendant les glaciations ou durant les longs hivers américains, que ce soient les hommes préhistoriques ou les indiens d'Amérique n'avaient que très peu de fruits. Ils mangeaient de la viande et/ou de la graisse séchée de certains animaux dont la graisse ne s'oxyde que très peu. Physiologiquement, le sucre et les hydrates de carbone provoquent le stockage de graisse et le blocage de son déstockage. C'est ce qui se passe naturellement avec les phénomènes du genre hibernation. L'été les fruits permettent d'engraisser. La graisse permet de tenir l'hiver. Si vous lisez des livres à tendance végan - fructivore vous n'avez que des citations d'études mais aucune explication scientifique. Exemple How Not To Die. Quand vous lisez des livres à tendance cétogène vous avez toutes les explications. On peut manger des fruits, mais il faut consommer moins de 25 g de sucre par jour (selon votre distance au syndrome métabolique). Vous dites que 2 pommes calment la fin. Vous serez sans doute d'accord pour dire que ce n'est quand même pas un vrai repas. Or, avec une alimentation cétogène et un jeûne intermittent, on n'a pas faim. Je ne mange que le soir. Dans la journée, quand je ne mange pas trop de sucre je n'ai pas faim. Manger deux pommes vous redonne faim 2 heures après. Les fruits sont faits pour que les animaux mangent sans cesse pour engraisser. D'autre part, l'apport de vitamines par les produits animaux et gras est suffisant. Une alimentation à base d'hydrates de carbone provoque une perte élevée de vitamine C. C'est l'inverse avec une alimentation cétogène qui, elle, provoque une perte de sel.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge