Pipotron – langage et langue de bois – les arcanes de la manipulation

Le pipotron vous connaissez ? C’est un petit outil qui va vous faire rigoler. Mais il est sérieux. Dans cet article je vais vous montrer comment les technocrates nous roulent dans la farine. Et comment s’en prévenir.

 

pipotron langage et manipulation

 

Le langage support de la pensée

Quand j’étais en Terminale mon prof de philo nous a fait un long cours sur le langage. J’étais plus passionné par les maths et la physique. Les coefficients étaient aussi plus élevés ! Mais ce sujet m’a intéressé. Dans Le Geste et la Parole, André Leroi-Gourhan étudie la paléontologie du langage. Je me souviens de ces passages. C’était très intéressant.

Je ne me doutais pas que bien des années plus tard je m’intéresserai aussi au langage à travers l’hypnose et la PNL.

Le langage structure la pensée.

Certains l’ont bien compris !

 

La langue de bois

Ne vous est-il jamais arrivé de ne pas comprendre ce que dit un homme politique ? Oui, n’est-ce pas ? Et on appelle cela la langue de bois.

Je crois que les champions ce sont les technocrates de l’éducation nationale. Nager ne se dit pas nager mais se déplacer horizontalement dans un environnement liquide.

On peut se demander pourquoi ils font ça. En fait, c’est très simple.

Mirabeau : l’homme est comme les lapins, il s’attrape par les oreilles

 

Manipuler le langage = manipuler la pensée

La novlangue

Big Brother, dans 1984 de George Orwell utilise la Novlangue pour manipuler les gens. Car quand il n’y a plus de mot pour exprimer une idée… On n’exprime plus cette idée.

Inversement on peut inverser les valeurs ou créer des mots tabous.

Par exemple fasciste aujourd’hui désigne les nationalistes et les souverainistes.

Antisioniste (assimilé à antisémite) désigne ceux qui ne sont pas d’accord avec le système. Tout comme complotiste.

Ainsi, celui qui s’oppose au système totalitaire est taxé des pires maux.

Voici une très bonne vidéo sur la novlangue.

 

Hypnose collective

La Novlangue sert aussi à endormir. L’hypnose collective cela existe. Nous allons le voir avec le pipotron. Le fait d’écouter un discours qui ne veut rien dire distrait le conscient. Celui-ci, en effet, cherche un sens. Donc, d’une part, il peut lui donner n’importe quel sens – celui qui plait le plus à l’auditeur. D’autre part, pendant que le conscient est occupé, l’orateur s’adresse directement à l’inconscient. On connaît la puissance des manipulations subjectives utilisées par Milton Erickson. Un linguiste et un informaticiens l’ont d’ailleurs modélisé pour inventer la PNL.

 

Le but de la manipulation du langage

En limitant le langage on limite les pensées. Il en découle ignorance et apathie. Quand les pensées sont brouillées on n’agit plus. On ne résiste plus. Et si l’on est ignorant on ne peut rien faire non plus !

Je cherchais à savoir qu’est-ce qui était le pire : l’ignorance ou l’apathie ? Et alors j’ai réalisé que je ne savais pas et que je m’en foutais !

 

Décrypter la langue de bois

Voici deux outils pour désamorcer cette manipulation du langage.

Le pipotron

Premier outil, le Pipotron. Le Pipotron est un site qui montre comment générer des discours qui semblent dire quelque chose. Mais qui ne veulent rien dire.

La vidéo ci-dessous illustre le fonctionnement du pipotron.

 

 

Ce site-ci édite un logiciel plus élaboré.

 

L’atelier de désintoxication de la langue de bois

Autre vidéo intéressante, celle de l’atelier de désintoxication de la langue de bois. Elle explique en détail les rouages du langage technocratique. Avec de vrais anciens pipoteurs comme dans le pipotron !

Un exemple

C’est ainsi que « développement durable » est un oxymore. Le développement ne peut pas être durable. Mais quel est le but du développement durable et de la protection de l’environnement ? Ne serait-il pas de nous imposer encore de nouvelles taxes, de nouvelles normes, des constructions toujours plus onéreuses, de changer de voiture ou des ampoules 10 fois plus chères ?

Retour à l’hypnose

Plus sérieusement, quelques phrases comme ça, enchaînées à l’oral, et le cerveau des auditeurs est tellement embrumé et occupé à comprendre qu’on peut leur glisser ensuite des suggestions qui filent tout droit dans l’inconscient (cf le film Inception).

 

Que faire ?

Il est important de comprendre les mécanismes du pipotron. Et du discours technocratique et politique. Pour s’en défendre. Car si on se laisse bercer par leurs discours on se fait enchaîner aux besoins d’autres personnes. Personnes qui ne nous veulent pas forcément du bien.
Crédits: Alexas_Fotos

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge