Rechercher le bonheur et l’atteindre : peine perdue ?

Tout le monde recherche le bonheur, rêve de l’atteindre, de l’obtenir, comme si c’était un objet précieux. Avez-vous déjà vu quelqu’un transporter le bonheur dans une brouette ? Non. Alors, c’est quoi le bonheur ? Est-il possible de l’atteindre ? Est-ce impossible ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

 

Non, le bonheur ce n’est pas simple comme un coup de fil. C’est ce que disait la pub, mais ce n’est pas vrai. Pourtant, le bonheur n’est pas si compliqué que cela.

Le bonheur est une nominalisation qui, par définition, ne recouvre pas grand chose. On peut donc voir dans le bonheur ce que l’on veut bien y mettre.

 

L’argent et le bonheur

 

L’argent ne fait pas le bonheur. Il n’y a qu’à voir toutes ces stars croulant sous l’argent et pourtant malheureuses. Que fait un homme riche ? Il essaie d’avoir encore plus d’argent. Il passe sa vie à gagner de l’argent.

Inversement on constate que des familles pauvres sont heureuses. Bien sûr, ce n’est pas systématique. On peut toujours trouver des contre-exemples dans les deux sens.

Une première conclusion est donc que le bonheur n’est pas conditionné par l’argent.

 

L’amour et l’argent

 

Vivre d’amour et d’eau fraîche ! Les jeunes amoureux se suffisent à eux-mêmes, quitte à ne plus pouvoir vivre l’un sans l’autre. N’est-ce pas Juliette ?

Mais l’amour ne dure qu’un temps, le temps des cerises… Loyer à payer, travail, courses, problèmes divers et variés contribuent à diluer l’amour et le bonheur qu’il inspire.

Est-ce le flux d’hormones provoqué par l’amour qui cause le bonheur ? Coupez la source du flux et le bonheur s’en va.

L’amour ne suffit donc pas. On observe par ailleurs des religieux heureux. Certes, ils vivent dans l’amour de Dieu – moins palpable.

 

Le bonheur, une affaire de pyramide ?

 

Maslow et sa pyramide nous aident à comprendre que le bonheur ne peut exister sans l’accomplissement des besoins physiques (au moins). Enfin, c’est sa théorie.

 

pyramide de maslow
La pyramide de Maslow

 

Cette théorie est à rapprocher de la notion de niveaux logiques en PNL introduite par Robert Dilts. Le bonheur serait donc le fait d’avoir résolu les problèmes à chaque niveau : environnement, comportement, capacités, croyances, etc.

Cependant, cela ne me satisfait pas. Nous ne sommes plus au temps des pyramides. Si les niveaux logiques permettent assurément de régler certains problèmes – les thérapeutes s’en servent et réussissent à obtenir des résultats – dans certaines situations cela ne fonctionne pas.

Pourquoi ?

 

Quand rien ne va

Il est des cas où même les besoins situés à la base de la pyramide ne sont pas respectés. Dans ces cas-là l’environnement n’est pas adapté – et on ne peut pas le changer. Pourtant…

Pensez au film « La vie est belle ». Comment le père peut y croire encore et chercher le bonheur de son fils dans la pire des situations si ce n’est que cela vient de l’intérieur ? Ce film, au demeurant plein d’espoir, nous dit que

 

le bonheur ne vient pas de l’extérieur mais de l’intérieur.

 

On dirait une chanson de Bernard Lavilliers, mais c’est vrai. La plupart du temps on ne peut pas changer les conditions extérieures. Nous sommes seuls pour créer notre bonheur. Meng-Tseu, auteur chinois du IVe siècle avant J.-C., a écrit :

Le bonheur et le malheur ne viennent que de nous-mêmes.

 

Alors, comment trouver le bonheur ?

 

Si le bonheur se trouve en soi, comment faire ? Si tout le monde l’a en soi, comment se fait-il que l’on ne sache pas s’en servir ? Il y a donc un mode d’emploi.

 

Le mode d’emploi du bonheur

Être heureux consiste à se satisfaire de ce que l’on a, de la situation dans laquelle on se trouve. Cela ne veut pas dire se résigner, mais accepter.

 

On n’emporte pas son argent et son confort dans l’au-delà. Tout est en nous. Il faut donc cultiver son propre jardin et chercher le bonheur en soi.

 

La méditation est une piste pour trouver le bonheur en soi. La méditation permet de se recentrer sur soi et d’entrer en contact avec l’univers. On y trouve force et apaisement. Il est également possible d’associer l’auto-hypnose à la méditation.

 

Un petit truc

Quand vous êtes assailli d’émotions négatives qui tuent le bonheur, arrêtez-vous et analysez vos émotions au lieu d’y réagir. Se concentrer sur ses émotions élimine le ressenti et aide à s’en débarrasser.

 

Créer son bonheur

Si le bonheur vient de l’intérieur alors on peut agir dessus et l’invoquer comme un magicien. Ce bonheur, au lieu de l’espérer, il faut le voir et l’inventer. Pour cela il est nécessaire d’utiliser ce que l’on appelle le recadrage. Le recadrage est une technique qui déplace notre focalisation mentale. C’est ce qu’utilisait le héros dans « La vie est belle ». Si en des temps si durs c’était possible, pourquoi pas dans votre vie ?

 

 

Cliquez sur l’image pour découvrir

le meilleur cours d’hypnose pratique

 

Cet article contribue au carnaval d’articles À la croisée des blogs, organisé ce mois-ci par Jean-Pascal Guillon  du blog « Les livres du bien-être » avec pour thème Le bonheur , tout le monde est à sa recherche mais qu’est-ce que c’est.

Comment ( 1 )

  1. ReplyJean-Pascal
    La pyramide de Maslow constitue une base d'existence, certainement pas de bonheur. Par contre, il est bien vrai que le bonheur et le malheur ne viennent que de nous-mêmes. Une fois que l'on en a pris conscience, il devient beaucoup plus simple d'y accéder. Merci Michel pour cette belle participation à la 66ème édition de la "Croisée des blogs" sur un thème qui me tient autant à coeur. Jean-Pascal Article récent : À la croisée des blogs 66ème édition : Le bonheurMy Profile

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge