Il a sauvé sa mère du cancer en 4 jours

guérir du cancerCe qu’il faut faire quand on a le cancer

 

Cet homme a sauvé sa mère du cancer, et, cela, en 4 jours – à peu près. Quelle méthode a-t-il utilisée ? Est-ce utilisable par tout le monde ? Est-ce dangereux ? Des réponses…

 

James Bond aux commandes

Concernant le cancer, savez-vous quel est le point commun entre un médecin et James Bond ?

Ils ont tous les deux la « Licence to Kill ».

Peut-être appartenez-vous à cette catégorie de personnes qui croient dur comme fer à la science ? C’est bien ! C’est mieux que de croire à des billevesées religieuses. En France nous sommes presque arrivés à nous libérer des croyances perlimpinpinesques des thuriféraires. Il reste du travail devant de nouvelles menaces qui se profilent à l’horizon, mais c’est en cours. La société de loisirs, tant décriée, nous y aide.

Cependant, la science n’est pas la réponse à tout.

 

Si l’espoir ne demeure, oh ! malheur à ma vie ! Je ne durerai pas une heure sans espoir. Fakhroddin Gorgani, poème. Iran, XIe s.

 

Vive le progrès ?

Réfléchissez-y…

La bombe atomique, les nano-particules qui nous imprègnent au plus profond des bronches, les particules fines de nos voitures qui tuent les plus faibles, les CV qui tuent les piétons, les ondes des téléphones qui nous font cuire à petit feu, les pesticides qui polluent nos aliments, les anti-biotiques plein la viande qui augmentent la résistance des germes les plus basiques, les armes toujours plus destructrices, les aliments toujours plus concentrés en huile de palme et sucres non correctement assimilables, les crises financières à répétition à cause de financiers qui jouent avec les produits dérivés et les économistes qui ne les voient pas venir mais délocalisent vos emplois, les porte conteneurs qui ont rendu possible la mondialisation, l’épidémie mondiale de diabète et cancer, … Tout cela c’est la science.

 

Le progrès vaut-il la peine d’être vécu ?

 

En médecine, il n’y a plus de guérisseur, mais des techniciens du corps. Avec la doctrine matérialiste qui nourrit depuis un siècle la société occidentale, le corps n’est plus qu’une machine.

Quand le médecin ou le chirurgien dit qu’il n’y a plus rien a faire, cela veut dire que la science ne peut plus rien.

Mais ce n’est pas tout à fait vrai.

 

Mettre fin au matérialisme

Tout d’abord, chaque année il y a des tas de cas de rémissions spontanées. Des personnes ayant un cancer pour lesquelles la médecine ne pouvait plus rien et qui ont vaincu leur cancer. Quand la science n’arrive pas à expliquer la guérison, c’est le terme utilisé.

Mais inversement, il y a tous ces cas de cancers qui se terminent mal.

Les médecins sont de parfaits petits mécanos du corps, mais parallèlement à cela on ne connaît pas encore le cerveau (à part pour épater la galerie et projeter de beaux documentaires pour effrayer la ménagère en lui disant qu’on a tout étudié d’elle quand elle va faire ses courses).

 

Le médecin n’est pas plus doué que vous en relations humaines

 

« Le cancer c’est quand le corps se révolte contre lui-même. »

 

Il est étonnant de voir que cette merveilleuse machine est capable en peu de temps de se retourner contre elle. Et elle ne serait pas capable de faire machine arrière ? Les causes du cancer seraient essentiellement externes ? Comment expliquer que le corps, attaqué tous les jours par des polluants et des germes agressifs, décide tout d’un coup de se saborder ? Pourquoi ?

C’est comme un couperet quand le médecin croit utile de dire qu’il n’y plus d’espoir. Or cela arrive assez souvent.

 

Pas pour celui qui a vaincu le cancer

C’est en tout cas ce qu’il avait dit à la mère de Robert Dilts.

En fait, elle était suivie par deux médecins. L’un lui a dit que toute méthode « folklorique » comme la PNL pour traiter ce problème n’était que balivernes et qu’il ne fallait pas y croire. L’autre lui avait dit que c’était sans espoir.

R. Dilts n’a pas écouté le docteur, ni sa mère. Et il lui a appliqué tout ce qu’il savait de la PNL pendant quatre jours (et peut-être plus). Et cela a marché !

 

Son remède contre le cancer ?

 

Comment combattre le cancer

Dilts a travaillé avec sa mère au niveau des croyances. Le docteur avait instillé en elle un virus peut-être pire que les vrais virus : une pensée délétère, celle que sa maladie était irréversible.

Il a œuvré pour remplacer cette croyance par d’autres croyances plus positives.

 

L’esprit et le corps sont liés et agissent l’un sur l’autre. C’est maintenant prouvé. Tout thérapeute PNL ou hypno-thérapeute pratique presque tous les jours des traitements contre l’allergie ou la phobie sans médicaments et en un temps très court.

 

Les mots et les idées ont une force que l’on sous-estime mais que l’on utilise en PNL

 

Dilts a travaillé avec sa maman sur l’établissement de nouvelles croyances positives, comme par exemple celle que le cancer ce n’est pas des cellules qui deviennent étrangères au corps, mais des cellules qui se trompent.

 

Autre croyance : le docteur a tort quand il dit que l’on ne peut plus rien faire.

Bien sûr, il ne faut pas arrêter les soins, mais il faut aussi tenter d’autres choses et ne pas s’en tenir à l’avis des médecins (avis qui diffèrent parfois).

 

Elle a vaincu le cancer

Sa mère s’en est sortie. L’un des docteurs, celui qui avait rejeté la pratique de la PNL, a finalement admis que ces pratiques fonctionnaient peut-être. L’autre, celui qui n’avait plus aucun espoir, a finalement eu un cancer et, plutôt que de lutter contre, s’est suicidé. Il était lui aussi prisonnier de ses croyances, mais n’a pas pu s’en libérer.

Dilts en a écrit un livre, dont le titre en français est : croyances et santé, dans lequel il donne des pistes très intéressantes pour combattre la maladie. Bien sûr, elles sont basées sur les croyances.

Ce livre ne semble plus être disponible en français actuellement. Je vous donne aussi le titre en anglais.



Dilts a aussi écrit un ouvrage sur les croyances en général (il y parle aussi du combat de sa mère contre le cancer) : Changer les systèmes de croyances avec la PNL

 

Un faux espoir ou pas ? Est-ce réellement la cause de la rémission ? Que feriez-vous ? Est-ce que vous essaieriez ?

 

Pour aller plus loin :

 

Image : Renjith Krishnan FreeDigitalPhotos.net

Comments ( 10 )

  1. ReplyMarjorie @Histoire à Vivre
    Extraordinaire ! Enfin on arrive à une ère où "toutes ces choses" commencent à être connues. Pour ma part, je le sais depuis plusieurs années. J'ai une maladie chronique dite incurable, dégénérescente, qui ne s'est pas manifestée depuis ma dernière crise en 2008, tout ça parce que j'ai commencé à changer mon alimentation : végétalienne. Et je ne prends aucun traitement chimique, rien de rien. Je vais très bien, comme si la maladie n'était pas là :) Bonne fêtes Michel :D Marjorie Marjorie @Histoire à Vivre Article récent : Cette nouveauté pourrait bien vous intéresser ! Des livres personnalisés comme s’il en pleuvait !My Profile
  2. ReplyLavanderose
    Je suis aux anges quand je lis quelque chose comme ça... Mais il faut peut-être souligner que sa mère avait quand même un minimum de "bonne volonté" pour l'écouter ? et qu'il a été assidû auprès d'elle pour faire tout ce travail en PNL ??? J'explique pourquoi : J'ai dans mes connaissances un monsieur qui a un cancer des poumons (et est non fumeur !). Les médecins ont dit qu'il allait y rester (à toute sa famille sauf à lui :(...). Quand j'ai contacté son épouse pour lui indiquer quelqu'un qui pourrait l'aider, (pas un allopathe, chimie & Co, évidemment !) avec fatalisme elle m'a dit qu'on ne pouvait pas faire grand-chose (car ELLE ne croit pas qu'autre chose que ce que les sacro-saints médecins-chimistes racontent). Et ne lui en a pas parlé ! Certains membres de mon entourage sont désespérés de voir un tel scepticisme et surtout enragés de voir qu'on pourrait l'aider mais qu'il y a un vrai frein familial... Comme j'ai dit au plus en colère de mon entourage, la phrase de Sonia (Pasqualetto) : "Tu peux être sauveteur, mais je te déconseille d'être sauveur ! Sauveur ? la personne va se noyer, tu sautes pour la sauver, elle s'accroche à ton cou, et vous coulez tous les deux. Pas bon. Sauveteur ? tu prends une bouée avec la ficelle, comme dans Alerte à Malibu, et tu lui tends la bouée ! Et la personne la prend...ou PAS !". On ne peut pas sauver les gens malgré eux, ni même les aider malgré eux, même si ça fait mal au coeur :). Beau témoignage en tous cas que celui de ce Robert et de sa maman !!!!!
    • ReplyMichel de Changer Gagner
      Tout l'art de Robert Dilts (un des piliers de la PNL, quand même) c'est d'avoir pu convaincre sa mère de l'écouter et d'y croire. Il a d'ailleurs créé un pan de la PNL : l'art de modifier les croyances. Passionnant et plein d'espoir.
  3. Replyhannah@technique Tipi
    Bonjour Michel, Je ne suis pas certaine que le corps se retourne contre lui-même. Il est programmé pour survivre et donc suit une logique à toute épreuve pour aller dans le sens de la survie de l'espèce. Le cancer du sein par exemple (gauche en l’occurrence) est le résultat d'un conflit du nid entre l'enfant et sa mère. En multipliant les cellules au niveau du sein, il fait en sorte qu'une mère puisse nourrir plus efficacement son bébé(même si elle n' a pas d'enfant). Évidemment la maladie sonne une sonnette d'alarme pour annoncer à cette femme qu'elle vit un conflit mère/enfant très douloureux même si elle ne s'en aperçoit pas. En attendant que la mère puisse faire cesser le stress, le corps prend le relai et tente à sa façon de réparer le lien défaillant à la mère en programmant un sein super efficace. hannah@technique Tipi Article récent : Quelle couleur porter pour trouver la joie?My Profile
    • ReplyMarjorie@Histoire à Vivre
      Très originale interprétation, Hannah, et pertinente car je sais que le corps et ses maladies ont un langage et une signification. Je me demande quand même comment des cellules cancéreuses peuvent être super efficaces à "réparer" ce qui défaille ? (Ou alors je n'ai pas bien compris ton propos) Merci de ta réponse Marjorie Marjorie@Histoire à Vivre Article récent : Les bonnes résolutions de l’An 3047My Profile
      • ReplyMichel de Changer Gagner
        Je pense que les cellules cancéreuses, dirigées par l'inconscient, ont une intention positive qui est de résoudre un problème. Mais la solution trouvée est une mauvaise solution, principalement parce que l'inconscient n'en a pas trouvé d'autre. Ce qui tend à prouver (c'est un bien grand mot ici) que l'important pour trouver des solutions aux problèmes c'est d'avoir le choix entre plusieurs options (loi de la variété requise). Une voie de guérison serait donc de changer le modèle du monde de la personne. La PNL et l'hypnose permettent de reprogrammer l'inconscient afin qu'il envisage d'autres solutions.
  4. Replyhannah@technique Tipi
    Bonjour Marjorie, En fait il y a deux types de cancer selon Hamer: ceux qui sont des maladies de réparation et qui en général arrivent à se guérir miraculeusement. Les cancer dans la phase de stress qui donnent des indications sur le désordre à rectifier dans la vie d'une personne. Ces désordres sont principalement émotionnels. Je vais te donner un exemple chez les animaux. Une mère lionne vient de perdre ses petits. Elle développe immédiatement un cancer des ovaires. La prolifération de cellules cancéreuses au niveau de l'ovaire permet de fabriquer des ovules en accéléré. Ainsi, elle peut retomber enceinte plus rapidement que la normale "grace" à son cancer. Dès qu'elle retombe enceinte, elle développe une maladie temporaire (si on la détectait) qui consiste à utiliser les virus ou les champignons existant dans la nature ou le corps afin de finir de "digérer" les cellules cancéreuses qui restent. Le corps a réglé tout seul son problème parce que le conflit de perte de la lionne s'est réglé rapidement. Pour un humain, c'est pareil, si ça se trouve, nous avons tous eu un cancer éclair à un moment que notre corps a géré. Si le cancer s'installe, c'est que le stress est non résolu dans la vie de la personne et demande une investigation. pour savoir où chercher le stress émotionnel non résolu, on peut s'appuyer sur le symbolisme des organes comme mon exemple cité ci-dessus. Si ce sont les ovaires qui sont touchés, c'est la descendance et le stress qu'on se fait à leur propos qui génère la maladie. hannah@technique Tipi Article récent : Quelle couleur porter pour trouver la joie?My Profile

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge